Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Le leurre de la technologie – Favoriser la dimension humaine de la transformation numérique

The technology fallacy

 

Publié le 26 novembre 2019

Lorsque vient le temps d’engager leurs entreprises dans la transformation numérique, les directeurs financiers songent généralement d’abord à évaluer une multitude de technologies évolutives et interreliées, comme l’internet des objets, l’intelligence artificielle (IA), l’automatisation des processus robotisés et la réalité augmentée, avant d’investir dans celles-ci. Ils doivent également déterminer comment intégrer ces capacités numériques dans les activités de l’entreprise et repenser le modèle d’exploitation de celle-ci et la façon dont elle procure de la valeur.

Cette tâche peut paraître énorme, mais elle ne représente pas la partie la plus difficile de la transformation. Il s’avère que la culture peut contribuer ou nuire à la transformation numérique. Et pour obtenir d’excellents résultats, les entreprises doivent assurer l’adéquation entre leur culture, leurs talents, leur structure ainsi que leurs activités et la technologie et maintenir cette adéquation au fur et à mesure que la technologie évolue.

En l’absence d’un chef de la culture ou d’un dirigeant occupant une fonction similaire, les directeurs financiers jouent un rôle clé pour ce qui est de mener une telle initiative. Et dans ce numéro du bulletin CFO Insights, nous examinerons la façon dont les directeurs financiers peuvent contribuer à refaçonner la culture d’entreprise de façon à faciliter la transformation numérique et ainsi faire progresser la « maturité numérique » de leurs entreprises, c’est-à-dire la mesure dans laquelle les entreprises peuvent tirer parti des occasions créées par la transformation numérique.

Lisez la publication

Personne-ressource

 

Paul Fletcher

Paul Fletcher

Paul est un associé de notre pratique de Toronto, au Canada. CPA agréé dans trois pays (Canada, États-Unis, Royaume-Uni), il est également Fellow CPA au Canada. M. Fletcher offre depuis plus de 25 ans des services à des conseils d’administration, des équipes de direction, des gouvernements et des autorités de réglementation de partout dans le monde. Il a conseillé des administrateurs et des dirigeants sur une foule de questions, dont les répercussions des Normes internationales d’information financière, les PCGR des États-Unis, les normes d’information financière du PCAOB, les règles de la SEC, les exigences légales en matière d’information financière au Royaume-Uni et dans l’Union européenne, les normes d’audit et la nouvelle réglementation au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Asie. M. Fletcher dirige le groupe national Clients et marchés de la pratique d’Audit et Certification et est le leader du programme pour les chefs des finances au Canada.

 

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.