Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Certification

Relations avec les investisseurs : Se familiariser avec les questions clés de l’audit dès maintenant

09 juil 2019

Le 9 juillet 2019, le Center for Audit Quality (CAQ) a publié une foire aux questions au sujet des questions clés de l’audit afin d’aider les professionnels du secteur des relations avec les investisseurs à se préparer à aborder le sujet.

Dès l’été 2019, les auditeurs seront tenus de communiquer les questions clés de l’audit dans leurs rapports. Les investisseurs ayant des questions à ce sujet pourront donc se tourner vers les responsables des relations avec les investisseurs afin de trouver des réponses. 

Consulter le document sur le site du CAQ (en anglais).

L’IESBA lance son eCode; fait passer l’utilité et l’accessibilité du Code de déontologie au niveau supérieur

26 juin 2019

Le 26 juin 2019, l’In­ter­na­tional Ethics Stan­dards Board for Ac­coun­tants (IESBA) a lancé le eCode, un outil en ligne qui permet de consulter le Code de déontologie des professionnels comptables international (y compris les normes internationales sur l’indépendance) (le « Code ») sur une plateforme numérique.

Le eCode représente le résultat d’une initiative stratégique visant à tirer parti des technologies modernes, y compris l’accès aux appareils mobiles, pour rendre le contenu du Code aussi accessible, visible et convivial que possible pour un large public. En plus des fonctions de recherche et de navigation avancées, le eCode comprend des liens vers des ressources ne faisant pas autorité qui fournissent de l’information contextuelle ou qui expliquent les raisons derrière certaines dispositions particulières du Code.

Consulter le communiqué de presse de l’IESBA et une copie du eCode sur le site web de l’IESBA (en anglais).

L’AICPA publie un projet de SAS sur les éléments probants

21 juin 2019

Le 21 juin 2019, l’American Institute of CPA’s (AICPA) a publié un projet de Statement on Auditing Standards (SAS) intitulé « Audit Evidence ».

Le projet de SAS vise à répondre à « la nature changeante des activités et des services d’audit, ainsi qu’aux problèmes soulevés au cours des activités de normalisation de l’Auditing Standards Board, dont l’utilisation de technologies émergentes par les préparateurs et les auditeurs, l’analytique des données d’audit, l’application de l’esprit critique, le recours accru à des sources d’information externes pour obtenir des éléments probants et, de façon plus générale, l’exactitude, l’exhaustivité et la fiabilité des éléments probants ».

S’il est approuvé, le projet de SAS remplacerait le chapitre 500, Audit Evidence, du SAS 122, Statements on Auditing Standards: Clarification and Recodification, tel que modifié.

La période de commentaires sur le projet de SAS prend fin le 18 septembre 2019. Pour plus de détails, consulter le projet de SAS sur le site web de l’AICPA (en anglais).

Collaboration accrue entre l’IAASB et l’IESBA ainsi que les normalisateurs nationaux

20 juin 2019

Le 20 juin 2019, l’In­ter­na­tional Au­dit­ing and As­sur­ance Stan­dards Board (IAASB) et l’In­ter­na­tional Ethics Stan­dards Board for Ac­coun­tants (IESBA) ont publié un bref communiqué pour faire le point sur leur nouvelle initiative visant à appuyer la normalisation à l’échelle mondiale et à accroître la collaboration entre les deux conseils.

Le risque de fragmentation de la réglementation à l’échelle mondiale est en hausse et une collaboration internationale accrue est à l’ordre du jour du prochain G20 : c’est pourquoi l’IAASB et l’IESBA ont annoncé avoir organisé en mai 2019 une réunion à Paris avec les normalisateurs en audit et en déontologie de 17 juridictions.

L’IAASB et l’IESBA ont nommé ce dialogue à quatre voix (IAASB + IESBA + normalisateurs en audit et en certification + normalisateurs en déontologie) un « quadrialogue ».

Ces discussions ont marqué le début d’un processus exploratoire et évolutif de collaboration entre l’IAASB, l’IESBA et les normalisateurs nationaux ainsi qu’entre les normalisateurs nationaux, dans le but d’explorer de nouvelles idées afin de concrétiser des objectifs communs.

La réunion a fait progressé les efforts de collaboration déjà importants de l’IAASB et l’IESBA, qui reconnaissent l’importance des normes d’audit et de déontologie pour la qualité de l’audit. La réunion a par ailleurs contribué à une collaboration accrue entre différents normalisateurs en audit et en certification nationaux ainsi que l’IAASB et a permis de trouver des manières d’accroître l’efficacité de la collaboration entre les normalisateurs nationaux dans le but de favoriser la normalisation internationale.

Voici certains thèmes importants ressortant de ce « quadrialogue »:

  • les avantages d’une collaboration continue entre l’IAASB et l’IESBA, les percées importantes jusqu’à maintenant et comment cela a contribué à la collaboration entre les normalisateurs nationaux;
  • l’importance d’une collaboration de première heure entre les deux conseils et de communications accrues aux parties prenantes à ce sujet;
  • l’importance de repérer les sujets pour lesquels la collaboration entre les quatre parties est la plus logique;
  • la gestion de la qualité au sein des cabinets comptables, les répercussions des percées technologiques, l’engagement des parties prenantes et des activités de mise en œuvre complémentaires sont quelques sujets qui mériteraient d'être étudiés plus attentivement.

Consulter le communiqué sur le site web de l’IAASB (en anglais).

L’AICPA propose des modifications pour harmoniser les concepts des SSARS avec les normes mondiales de certification

20 juin 2019

Le 20 juin 2019, le comité des services d’examen et de comptabilité de l’American Institute of CPAs (AICPA) a publié un projet de SSARS (Statement on Standards for Accounting and Review Services), « Materiality in a Review of Financial Statements, Adverse Conclusions, and Special Purpose Frameworks ».

Le projet de modification vise à harmoniser les SSARS avec la Norme internationale de missions d’examen 2400 (révisée), « Missions d’examen d’états financiers historiques », afin d’aider les comptables à effectuer des missions et à délivrer des rapports conformément aux deux ensembles de normes.

La date limite de réception des commentaires sur le projet de SSARS est le 20 septembre 2019.

Pour en savoir davantage, consulter le projet de SSARS sur le site web de l’AICPA (en anglais).

Article de CPA Canada : Auditer des cryptoactifs : sachez tenir compte des risques, affirment les experts

10 juin 2019

Le 10 juin 2019, CPA Canada a publié une entrevue avec Taryn Abate, directrice, Audit et certification, à la division Recherche, orientation et soutien de CPA Canada, pour informer les lecteurs au sujet de l’audit des cryptoactifs, y compris le fait que CPA Canada a mis sur pied un nouveau groupe de travail pour explorer différentes approches relatives à ce nouveau secteur.

Consulter l’ar­ti­cle sur le site web de CPA Canada.

Lettre de commentaires de l’IAASB et de l’IESBA en réponse au rapport Brydon du Royaume-Uni

03 juin 2019

Le 3 juin 2019, l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) et l’In­ter­na­tional Ethics Stan­dards Board for Ac­coun­tants (IESBA) ont publié une réponse conjointe au rapport Brydon du R.-U. En plus de répondre aux propositions du rapport Brydon, la lettre souligne comment les deux conseils agissent dans l’intérêt du public pour encourager la confiance du public dans les audits d’états financiers et les autres missions de certification. Elle sert également à renforcer l’importance des responsabilités déontologiques des comptables professionnels qui exercent leurs activités dans l’écosystème de présentation de l’information financière externe.

Le rapport Brydon est un rapport indépendant, créé par le gouvernement du Royaume-Uni vers la fin de 2018, sous la direction de Sir Donald Brydon. Le rapport considère les audits en termes de produit et propose une réflexion sur l’avenir des audits. Il cherche à combler l’écart par rapport aux attentes en matière d’audit, soit l’écart entre la définition qu’ont les gens d’un audit et la réalité. Il s’intéresse également à la portée d’un audit, aux modifications qui seraient nécessaires et à la façon dont l’audit peut mieux servir l’intérêt du public. La rapport indépendant est appuyé par des groupes consultatifs qui fournissent des conseils et examinent les constatations émergentes et les recommandations.

Consulter la réponse conjointe sur le site web de l’IAASB (en anglais).

Tom Seidenstein dirigera l’International Auditing and Assurance Standards Board

03 juin 2019

Le 3 juin 2019, l’In­ter­na­tional Au­dit­ing and As­sur­ance Stan­dards Board (IAASB) a annoncé que M. Thomas R. Seidenstein deviendra le prochain président de l’IAASB pour un mandat d’une durée de trois ans à compter du 1er juillet 2019. Il succède au Professeur Arnold Schilder, qui dirige l’IAASB depuis 2009.

Au cours de sa carrière, M. Seidenstein a travaillé tant dans la normalisation à l’échelle internationale que dans le secteur privé. Il occupe actuellement le poste de premier vice-président responsable de la stratégie, de l’innovation et de la gestion du capital à Fannie Mae, une source principale de liquidités du marché de l’habitation aux États-Unis. Il a auparavant occupé le poste de chef de l’exploitation de l’International Financial Reporting Standards Foundation, où il a dirigé le processus d’examen et de réforme de l’organisation et a collaboré étroitement avec les autorités de réglementation pour soutenir l’adoption des normes internationales d’information financière (IFRS) à l’échelle mondiale. Il détient une maîtrise en politiques publiques de la Harvard Kennedy School et un diplôme de premier cycle de la Woodrow Wilson School of Public and International Affairs, de l’Université Princeton.

La candidature de M. Seidenstein a été recommandée par les membres du comité intérimaire des candidatures à la suite d’une recherche mondiale exhaustive. Elle a été appuyée par le conseil de l’IFAC et approuvée par le Conseil de supervision de l’intérêt public, qui supervise l’IAASB.

Consulter le communiqué de presse sur le site web de l’IAASB (en anglais) pour obtenir plus de détails.

Le PCAOB publie des directives élaborées par ses permanents sur la communication avec les comités d’audit concernant l’indépendance

31 mai 2019

Le 31 mai 2019, le Pub­lic Com­pany Ac­count­ing Over­sight Board (PCAOB) a publié sur son site web des directives élaborées par ses permanents sur la Règle 3526b) du PCAOB, Communication with Audit Committees Concerning Independence. Les directives précisent le contexte sur la Règle 3526 et fournissent des directives techniques pour les auditeurs concernant les communications liées à l’indépendance exigées par la règle.

Document de travail du CNAC – Audits d’entités peu complexes

30 mai 2019

Le 30 mai 2019, le Conseil des normes d’audit et de certification (CNAC) a publié son document de travail qui correspond au document de travail de l’IAASB sur ce sujet. Les parties prenantes sont invitées à soumettre leurs commentaires d’ici le 14 août 2019.

Consulter le communiqué de presse et le document de travail sur le site web du CNAC.

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.