Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

2016

Analyse du contenu du rapport de l'auditeur amélioré au Royaume-Uni

30 nov 2016

En novembre 2016, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a publié une étude intitulée « Tell Me More: A Content Analysis of expanded Auditor Reporting in the United Kingdom », rédigée par Kecia Williams Smith. Cette étude a été présentée lors de la conférence sur l’audit et les marchés financiers 2016 du PCAOB, qui s'est tenue les 20 et 21 octobre 2016.

Cette étude examine l'incidence des obligations d'information accrues de la norme ISA 700 (Royaume-Uni et Irlande), The Independent Auditor’s Report on Financial Statements, sur la valeur du rapport d'audit sur le plan de la communication. Mme Williams Smith, qui s'est servie de mesures d'analyse du contenu, de la lisibilité et du ton en tant qu'indicateurs de la valeur sur le plan de la communication, a constaté que depuis l'adoption d'ISA 700 : 1) la lisibilité du rapport d'audit s'est améliorée et 2) le ton du rapport d'audit a changé; des mots négatifs et exprimant une incertitude sont davantage utilisés. Elle a également évalué le comportement des analystes à l'égard du rapport d'audit conforme à ISA 700 et a constaté que la dispersion des prévisions des analyses a diminué depuis l'adoption de cette norme.

Ses recherches démontrent que les rapports conformes à la norme ISA 700 sont plus faciles à lire et fournissent davantage d'informations pour aider les investisseurs et les infomédiaires à prendre des décisions d'investissement éclairées. De plus, les rapports conformes à ISA 700 ne renferment pas de formules toutes faites et reflètent adéquatement les risques d'audit propres au client par l'utilisation de mots négatifs et exprimant une incertitude.

Consulter l'étude sur le site Web du PCAOB (en anglais).

Appel à commentaires de la SEC au sujet des règles du PCAOB sur la transparence de l'audit

08 févr 2016

Le 8 février 2016, la Securities Exchange Commission (SEC) a publié un appel à commentaires sur les règles proposées par le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) qui obligeraient les cabinets d'audit à divulguer le nom de l'associé responsable de la mission et des informations sur certains autres participants à l'audit dans un nouveau formulaire sur les participants à l'audit intitulé Auditor Reporting of Certain Audit Participants.

Pour en savoir davantage, consulter l'appel à commentaires de la SEC et le bulletin Audit & Assurance Update de Deloitte États-Unis sur les propositions du PCAOB (en anglais).

Conférence économique sur l’audit et les marchés financiers 2016 du PCAOB

21 oct 2016

Le 21 octobre 2016 a marqué la fin de la troisième conférence économique annuelle sur l’audit et les marchés financiers du Center for Economic Analysis du Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB), un événement qui encourage la recherche universitaire sur l’incidence économique de l’audit sur les marchés financiers.

Six documents de recherche, parmi les 83 soumis au Centre en réponse à sa demande à cet effet, ont été choisis et présentés pendant la conférence. Ces documents portaient sur les sujets suivants :

  • le rapport de l’auditeur amélioré;
  • lincidence des auditeurs individuels sur la qualité de laudit;
  • le contrôle interne à légard de linformation financière;
  • laffectation des auditeurs, le travail d'équipe et la qualité de laudit;
  • les audits auxquels participent dautres auditeurs.

Consulter le communiqué de presse sur le site Web du PCAOB (en anglais).

 

Discours de Steven B. Harris, membre du conseil du PCAOB, à la conférence de la SEC au NYSSCPA

26 oct 2016

Le 26 octobre 2016, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a publié un discours intitulé « Current Priorities of the PCAOB », prononcé par Steven B. Harris, membre du conseil du PCAOB, le 25 octobre 2016, à l’occasion de la conférence de la SEC organisée par la New York State Society of CPAs à New York.

Dans son discours, M. Harris a traité des priorités actuelles du PCAOB, dont un certain nombre sont décrites dans le plan stratégique quinquennal du PCAOB.

Les sujets suivants ont été abordés :

Rôle de l’auditeur indépendant

  • les investisseurs sont les véritables clients de l’auditeur;
  • des préoccupations refont surface au sujet de l’indépendance de l’auditeur;
  • l’état de la qualité de l’audit;
  • la modification inappropriée de la documentation d’audit;
  • les activités de normalisation du PCAOB;
  • le modèle de rapport d’audit;
  • l’innovation technologique dans l’audit.

M. Harris a conclu son discours en encourageant les auditeurs à chercher à améliorer la qualité de l’audit, à être vigilant quant à la protection de leur indépendance par rapport à la direction et à garder à l’esprit que leurs clients sont le public investisseur.

Lire le discours sur le site Web du PCAOB.

Document de travail de l’IAASB – Évaluation de la demande de missions d’application de procédures convenues et d’autres services connexes, et appréciation des incidences sur les normes internationales de l’IAASB

29 nov 2016

Le 29 novembre 2016, l'International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) a publié un document de travail qui traite de la façon dont les missions d’application de procédures convenues sont réalisées et dont les rapports connexes sont utilisés. Il y est aussi question de la demande de missions combinant les caractéristiques d’une mission d’assurance raisonnable, d’une mission d’assurance limitée et d’une mission sans assurance. Les parties prenantes canadiennes sont invitées à soumettre leurs commentaires à l’IAASB au plus tard le 29 mars 2017.

Consulter le document de travail sur le site Web de l’IAASB (en anglais).

Efforts visant à favoriser l’engagement et la sensibilisation à l’égard du nouveau rapport de l’auditeur

14 déc 2016

Le 14 décembre 2016, l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) a publié un résumé des travaux du groupe de travail sur la mise en œuvre des normes sur le rapport de l’auditeur. Les membres de ce groupe de travail ont passé l’année 2016 à participer à différents événements de sensibilisation afin d'encourager les parties prenantes partout dans le monde à appuyer les travaux de mise en œuvre des normes.

À mesure que les pays commencent à adopter les normes sur le rapport de l’auditeur et qu’il existe désormais des pays ayant opté pour l’adoption par anticipation, les discussions avec les parties prenantes peuvent s’attarder à de réelles expériences vécues. Ces conversations ont aidé le groupe de travail à comprendre les différentes expériences liées à la mise en œuvre, y compris les défis auxquels certains pays ont dû faire face et les solutions qu’ils ont trouvé.

Le groupe de travail examine également différentes approches possibles à l’égard d'un examen de la mise en œuvre. L’objectif de cet examen serait de déterminer si les normes sur le rapport de l’auditeur nouvelles et révisées nécessitent davantage d’ajustements. 

Consulter le résumé sur le site Web de l'IAASB (en anglais). 

Foire aux questions sur le nouveau rapport de l'auditeur

30 nov 2016

Le 30 novembre 2016, l'International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) a publié cette foire aux questions, préparée par le groupe de travail sur le mise en œuvre du rapport de l'auditeur, qui fournit des indications sur certains aspects où il y a différentes interprétations courantes des normes sur le rapport de l'auditeur nouvelles et révisées et d'ISA 720 (révisée) de l'IAASB, qui sont en vigueur pour les périodes closes à compter du 15 décembre 2016.

Ce document ne constitue toutefois pas une prise de position faisant autorité de l'IAASB et ne modifie ni ne remplace les Normes internationales d'audit (ISA). Par ailleurs, ce document ne se veut pas exhaustif et sa lecture ne saurait remplacer la lecture des ISA.

Consulter le document sur le site Web de l'IAASB (en anglais).

Le rôle du vérificateur général dans le renforcement de la confiance du public et de la valeur économique

26 janv 2016

Dans cette webémission, Carol Bellringer, membre du conseil d'administration de l’International Federation of Accountants (IFAC) et vérificatrice générale de la Colombie-Britannique, discute du rôle du vérificateur général ainsi que des informations financières fournies par le gouvernement et le secteur public. Elle souligne l’importance de renforcer la confiance du public et de rehausser la valeur économique et le rôle crucial que jouent les comptables dans l'atteinte de ces objectifs.

Visionner la webémission sur le site Web de l’IFAC (en anglais).

Les auditeurs identifient-ils et évaluent-ils correctement les déficiences du contrôle interne? Étude sur des données du PCAOB

30 nov 2016

En novembre 2016, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a publié une étude intitulée « Do Auditors Correctly Identify and Assess Internal Control Deficiencies? Evidence from the PCAOB Data ». Cette étude a été présentée lors de la conférence sur l’audit et les marchés financiers 2016 du PCAOB, qui s'est tenue les 20 et 21 octobre 2016.

Les auditeurs omettent fréquemment de présenter les faiblesses significatives avant une erreur significative (p. ex. retraitements). Cela s'explique possiblement par le fait que les auditeurs ne déterminent pas adéquatement la gravité des déficiences du contrôle interne identifiées en raison de la complexité du jugement lié au seuil de signification et de la probabilité d'erreurs potentielles connexes. Une autre raison est que les auditeurs sont incités à ne pas présenter une faiblesse significative sans l'indication claire qu'il existe une erreur. Les auteurs ont évalué ces possibilités à l'aide d'une base de données exclusive sur les déficiences des contrôles identifiées par les auditeurs qui ne sont pas considérées comme des faiblesses significatives et ne sont donc pas communiquées au public. Ils ont comparé la gravité des déficiences des contrôles aux erreurs de présentation ex post. Même si quelques indications donnent à penser que les auditeurs et la direction sont incités à ne pas classer adéquatement les faiblesses significatives et à les classer plutôt comme des déficiences moins graves, ils ont constaté que, dans l'ensemble 1) la gravité des déficiences des contrôles est évaluée adéquatement et 2) l'auditeur est en mesure de fournir une assurance raisonnable concernant la présence d'anomalies significatives dans les états financiers lorsque des déficiences ont été relevées. Ils ont plutôt conclu que c'est l'incapacité des auditeurs à identifier adéquatement les contrôles internes pertinents qui explique pourquoi les faiblesses significatives ne sont pas relevées et présentées avant les retraitements d'erreurs significatives.

Dans l'ensemble, les résultats de l'étude indiquent qu'il est peu probable que le classement inadéquat de la gravité des déficiences des contrôles internes soit la principale raison pour laquelle les faiblesses significatives précèdent rarement le retraitement d'une erreur significative. Les résultats indiquent plutôt que c'est l'incapacité de l'auditeur à identifier adéquatement les contrôles internes pertinents qui contribue au fait que des informations sur les faiblesses significatives du contrôle interne ne sont pas fournies en temps opportun.

Consulter l'étude sur le site Web du PCAOB (en anglais).

Les comportements d'audit sont-ils contagieux? Le travail d'équipe et la qualité de l'audit du point de vue d'un auditeur individuel

30 nov 2016

En novembre 2016, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a publié une étude intitulée « Is Audit Behavior Contagious? Teamwork Experience and Audit Quality by Individual Auditors ». Cette étude a été présentée lors de la conférence sur l’audit et les marchés financiers 2016 du PCAOB, qui s'est tenue les 20 et 21 octobre 2016.

Dans cette étude, les auteurs démontrent que les comportements d'audit inappropriés sont transmis dans le cadre du travail en équipe des auditeurs individuels. Ils ont constaté que les auditeurs qui ont précédemment travaillé en équipe (les auditeurs de l'équipe) avec des auditeurs ayant été sanctionnés par des autorités de réglementation en raison d'échecs d'audits (les auditeurs « contagieux ») sont plus susceptibles d'émettre des opinions d'audit clémentes et les chiffres comptables qu'ils ont audités sont plus susceptibles d'être retraités à la baisse plus tard, par rapport à ceux qui n'ont jamais travaillé en équipe avec les auditeurs « contagieux ». Cet effet de contagion, cependant, ne se retrouve pas chez les auditeurs qui ont précédemment travaillé dans le même cabinet d'audit mais pas dans la même équipe (les collègues auditeurs) que les auditeurs « contagieux ». Ces constatations soulignent l'importance d'analyser l'apprentissage dans un contexte social, c'est-à-dire dans le travail d'équipe, afin de comprendre comment la qualité de l'audit est définie sur le plan individuel.

Consulter l'étude sur le site Web du PCAOB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.