Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Les auditeurs ont-ils un style? Conclusions d'une étude sur les rotations d'auditeurs inattendues

  • PCAOB Image

30 nov 2016

En novembre 2016, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a publié une étude intitulée « Auditors With or Without Styles? Evidence from Unexpected Auditor Turnovers », rédigée par Tai-Yuan Chen and Hong-Da Wang. Cette étude a été présentée lors de la conférence sur l’audit et les marchés financiers 2016 du PCAOB, qui s'est tenue les 20 et 21 octobre 2016.

Les auteurs de cette étude se sont appuyés sur les rotations d'auditeurs inattendues en tant que quasi-expérience pour examiner si les auditeurs individuels ont une incidence importante sur la qualité de l'audit. En s'attardant aux rotations d'auditeurs entraînées par la mort soudaine de l'auditeur sortant ou sa démission en raison de problèmes de santé ou d'un changement de carrière, ils ont étudié les changements dans la qualité de l'audit découlant de ces événements inattendus. Même s'ils ont trouvé quelques éléments indiquant que des rotations d'auditeurs inattendues sont associées à des variations importantes de la qualité de l'audit chez les cabinets d'audit qui ne font pas partie des Quatre Grands, ce n'est pas le cas chez les Quatre Grands, même s'il y a de plus grandes différences dans les caractéristiques personnelles des auditeurs sortants et des nouveaux auditeurs chez ceux-ci. Cette constatation donne à penser que peu importe les différences dans les caractéristiques personnelles des auditeurs, des procédures d'audit normalisées et des contrôles internes solides peuvent empêcher les auditeurs individuels dans les grands cabinets de nuire à la qualité de l'audit.

En bref, l'étude suggère qu'en moyenne, les auditeurs individuels à Taiwan n'ont pas d'influence personnelle importante sur la qualité de l'audit, surtout lorsqu'ils travaillent pour l'un des Quatre Grands cabinets d'audit. Comme le marché de l'audit à Taiwan est très semblable à celui d'autres pays comme les États-Unis, le Canada ou l'Australie, où les auditeurs des Quatre Grands effectuent 80 % des audits des sociétés ouvertes, les constatations de cette étude ont des répercussions importantes sur d'autres pays. Notamment, comme de nombreux pays commencent à exiger la divulgation dans le rapport d'audit du nom du ou des associés responsables de la mission signataires, afin de tenir les auditeurs individuels responsables des résultats de l'audit, cette étude suggère que la pertinence de cette divulgation sur la qualité de l'audit globale est discutable, surtout en ce qui concerne les Quatre Grands cabinets d'audit.

Consulter l'étude sur le site Web du PCAOB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.