Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Le PCAOB note des améliorations dans la qualité des audits

  • PCAOB Image

04 mai 2017

Le 4 mai 2017, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a affiché sur son site web la transcription d’une allocution intitulée « Innovative & Robust Audit Profession to Serve Investors and the Public Interest », prononcée par Jeanette M. Franzel, membre du conseil, à l’occasion du 16e congrès annuel sur l’information financière au Baruch College, à New York.

Le PCAOB encourage depuis un certain temps plus de cabinets à utiliser des indicateurs de la qualité de l’audit, comme ceux qu’il a proposés en 2015. Le PCAOB n’exige pas encore le recours à des indicateurs, mais il surveille leur utilisation par les cabinets, les comités d’audit, d’autres autorités de réglementation de l’audit et des chercheurs universitaires. Le personnel du PCAOB intègre les renseignements associés aux indicateurs dans son programme d’inspection et analyse diverses mesures détaillées dans le cadre de son processus d’inspection des grands cabinets.

Mme Franzel a indiqué que certains cabinets utilisent leurs propres critères pour aider à gérer la qualité dans l’ensemble de leur pratique d’audit et dans leurs missions individuelles. Quelques grands cabinets publient aussi les critères utilisés dans l’ensemble de leur cabinet dans leurs rapports annuels. Le PCAOB a l’intention de publier plus tard cette année un rapport qui inclura des observations tirées de ses programmes sur les causes fondamentales et la remédiation, y compris une analyse des avantages possibles associés à l’utilisation d’indicateurs de la qualité

Consulter notre publication qui démystifie les indicateurs de la qualité de l’audit.

Mme Franzel a aussi parlé de l’utilisation croissante de la technologie par les cabinets d’audit, y compris l’intelligence artificielle, l’analytique de données et la technologie du grand livre distribué, comme la chaîne de blocs.

« Ces changements potentiellement perturbateurs s’accompagneront de défis et de menaces qui toucheront l’ensemble de la pratique d’audit, notamment en ce qui concerne la nécessité d’investir considérablement dans la technologie, dans l’acquisition de nouvelles compétences techniques et en gestion, et même dans les nouveaux modèles organisationnels et opérationnels », a-t-elle indiqué. « Bien entendu, ces nouveautés présenteront de nouveaux risques correspondants pour la qualité de l’audit. Et tout au long de ces changements technologiques, nous ne devons pas oublier que notre priorité doit toujours être d’assumer le rôle fondamental d’un auditeur, soit fournir une assurance quant à l’information financière présentée par la direction et aux contrôles connexes afin de protéger les investisseurs. Ces nouveautés, si elles sont gérées et mises en œuvre adéquatement, peuvent accroître la valeur du processus d’audit et améliorer la qualité de l’audit. »

Consulter le sondage Audit Value Survey publié par notre cabinet américain.

Lire l’allocution de Jeanette M. Franzel sur le site web du PCAOB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.