Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

L’analyse des causes profondes transforme la qualité de l’audit

  • IFAC Image

06 nov 2017

Le 6 novembre 2017, l’International Federation of Accountants (IFAC) a publié un article expliquant comment un nombre croissant d’organisations professionnelles encouragent maintenant la profession comptable à adopter l’analyse des causes profondes afin d’améliorer la qualité globale de l’audit et de répondre aux attentes des parties prenantes et des autorités de réglementation.

L’International Forum of Independent Audit Regulators, par exemple, a déclaré :

« (Nous) considérons l’analyse des causes profondes et la mise en œuvre de mesures corrélatives comme essentielles à l’amélioration de la qualité de l’audit. Les cabinets doivent impérativement avoir en place des processus pour permettre une évaluation exhaustive en temps opportun qui identifie les causes profondes récurrentes, tant positives que négatives, en vue de prendre les mesures appropriées en conséquence. »

Consulter l’article sur le site web de l’IFAC (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.