Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Certification

Soutien à la mise en œuvre de l’ISA 540 (révisée) : document d’information pour les clients d’audit

19 nov 2019

Le 19 novembre 2019, le groupe de travail sur la mise en œuvre de la norme ISA 540 (révisée) a publié un document d’information pour les clients d’audit fondé sur le document d’information sur la Norme canadienne d’audit équivalente publié par les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) en octobre 2019. Ce document est utilisé avec l’autorisation de CPA Canada.

Ce document d’information vise à informer les directeurs financiers, les autres membres de la haute direction responsables de la préparation des états financiers et les membres du personnel qui participent directement à l’établissement des estimations comptables sur ce qu’il faut prendre en compte pour répondre aux demandes des auditeurs relatives à la norme ISA 540 (révisée), Audit des estimations comptables et des informations y afférentes.

Le document donne un aperçu :

  • des responsabilités de la direction lorsqu’il s’agit de déterminer si des estimations comptables sont nécessaires;
  • des responsabilités de la direction concernant les principales composantes du processus d’établissement des estimations comptables;
  • des nouvelles réalités avec lesquelles doit composer la direction en raison des changements touchant les responsabilités de l’auditeur, y compris les questions générales que l’auditeur pourrait sans doute poser aux personnes participant activement au processus d’établissement des estimations comptables.

Ce document d’information ne constitue pas une prise de position faisant autorité de l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) et ne modifie, ne complète ni ne remplace les Normes internationales d’audit (ISA) ou les autres normes internationales de l’IAASB. Par ailleurs, il ne se veut pas exhaustif et sa lecture ne saurait remplacer la lecture des ISA.

Consulter le communiqué et le document d’information sur le site web de l’IAASB (en anglais).

Julie Corden, de Deloitte Canada, nommée à l’IAASB

18 nov 2019

Le 18 novembre 2019, l’International Auditing & Assurance Standards Board (IAASB) a annoncé ses nouvelles nominations et ses renouvellements de mandat.

« Nous avons le plaisir d’accueillir mesdames Almond, Jackson et Corden, maintenant à titre permanent, au sein du conseil de l’International Auditing & Assurance Standards Board. Je me réjouis de ces voix diversifiées qui s’intégreront à notre groupe de bénévoles dévoués. Je suis également très heureux du renouvellement du mandat de vice-présidente de Fiona Campbell pour une autre année, a déclaré Tom Seidenstein, président de l’IAASB. Je tiens par ailleurs à remercier Karin French et Marek Grabowski pour leur service inestimable. Nous sommes reconnaissants de leur précieuse contribution et de leur dévouement. »

Consulter le communiqué sur le site web de l’IAASB (en anglais).

Mise à jour – Le CNAC élargit la portée des exigences de communication des questions clés de l’audit

08 nov 2019

Le 8 novembre 2019, le Conseil des normes d’audit et de certification (CNAC) a publié une mise à jour à la lumière des commentaires reçus en réponse à son exposé-sondage sur la communication des questions clés de l’audit (QCA) dans le rapport de l’auditeur.

Après avoir examiné en détail les avis formulés, il a convenu d’élargir les exigences de communication des QCA pour qu’elles s’appliquent aux autres entités cotées, à l’exception de celles qui sont tenues de se conformer au Règlement 81-106.

Consulter la mise à jour sur le site web du CNAC.

La pratique de l’audit dans le secteur des cryptoactifs

07 nov 2019

Le 7 novembre 2019, le Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC) a publié ses points de vue sur les inspections de 2019 en ce qui concerne la pratique de l’audit dans le secteur des cryptoactifs. Il y a actuellement 48 émetteurs assujettis canadiens qui exercent leurs activités au sein du secteur des cryptoactifs. Ces activités comprennent diverses stratégies de négociation de cryptoactifs et de cryptominage.

Le CCRC a relevé des constatations importantes (déficience dans le cadre de l’application de normes d’audit généralement acceptées qui pourraient donner lieu à un retraitement de l’information financière de la société) dans sept des huit dossiers d’audit inspectés à ce jour. Des mesures correctives sont toujours en cours pour certains de ces audits.

Voici les cinq déficiences les plus souvent relevées :

  1. Les auditeurs ne possédaient pas une connaissance suffisante des risques d’audit lorsqu’ils ont élaboré leur approche d’audit.
  2. Les auditeurs se sont fiés à des renseignements obtenus des bourses de cryptomonnaie et des dépositaires sans en évaluer la fiabilité.
  3. Pour les entités qui détiennent des cryptoactifs en garde autonome, les auditeurs n’ont pas obtenu de preuves suffisantes pour valider les affirmations des entités relativement à la propriété de ces actifs.
  4. Les auditeurs n’ont pas évalué la fiabilité des renseignements obtenus des chaînes de blocs.
  5. En ce qui concerne les entités effectuant du cryptominage, les auditeurs ayant limité leurs travaux d’audit à la vérification des cryptoactifs reçus dans la chaîne de blocs n’ont pas obtenu de preuves suffisantes.

Consulter la publication sur le site web du CCRC.

L’avenir de la normalisation à l’échelle internationale

21 oct 2019

Le 21 octobre 2019, l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) a publié une allocution prononcée par son président, Tom Seidenstein, lors de la conférence sur l’audit de l’Institute of Chartered Accountants in England and Wales (ICAEW).

Dans son allocution, M. Seidenstein explique qu’il croit fermement que les auditeurs ont un rôle crucial à jouer pour assurer la confiance du public dans les marchés. Il s’inquiète de l’érosion de la confiance à l’égard de ces institutions et du fonctionnement de l’économie. Selon lui, l’IAASB, de concert avec ses nombreuses parties prenantes, peut et doit jouer un rôle clé dans l’amélioration et la restauration éventuelle de la confiance du public, là où elle s’est détériorée.

Consulter l’allocution dans son intégralité sur le site web de l’IAASB (en anglais).

Le point sur l’esprit critique

18 oct 2019

Le 18 octobre 2019, l’International Auditing and Assurance Standards Board (IAASB) a publié une troisième mise à jour visant à présenter aux parties prenantes les efforts investis par l’IAASB pour que la question de l’esprit critique reçoive toute l’attention qu’elle mérite dans ses normes.

Consulter la mise à jour sur le site web de l’IAASB (en anglais).

Réponse du CNAC – Audits d’entités peu complexes

04 oct 2019

Le 4 octobre 2019, l’International Auditing and Assurance standards Board (IAASB) a publié la lettre de commentaires qu’a soumis le Conseil des normes d’audit et de certification (CNAC) en réponse au document de travail de l’IAASB intitulé Audits d’entités peu complexes : Analyse des solutions possibles aux difficultés d’application des normes ISA.

Dans l’ensemble, le CNAC appuie fortement le projet de l’IAASB visant à acquérir une meilleure compréhension des défis que rencontrent les professionnels quant à l’adaptation des ISA.

Les défis de l’application des ISA exigent une solution qui met l’accent sur la complexité des composantes des activités et des états financiers d’une entité plutôt que sur la complexité de l’entité elle-même. Le CNAC est donc d’avis que la solution la plus efficace est d’intégrer dans chaque ISA la capacité d’adapter ou de modifier les dispositions pour les composantes moins complexes des activités et des états financiers d’une entité. La solution doit par ailleurs être pratique et pouvoir être mise en œuvre dans un délai raisonnable.

Le CNAC ne croit pas que l’élaboration d’une norme d’audit distincte pour les entités peu complexes fondée sur les ISA est une solution appropriée.

Consulter la lettre de commentaires sur le site web de l’IAASB (en anglais).

Éléments critiques de l’audit : quelles informations présentent les cabinets?

04 oct 2019

Le 4 octobre 2019, le Journal of Accountancy a publié un article sur les grands thèmes se rapportant aux éléments critiques de l’audit qui émergent des rapports de l’auditeur alors que leur communication s’inscrit comme l’une des composantes clés du plus grand bouleversement dans la présentation des rapports de l’auditeur dans le secteur des sociétés ouvertes depuis 70 ans.

D’après un échantillon de 52 rapports d’audit d’émetteurs importants assujettis au régime de dépôt accéléré analysé par Deloitte, le goodwill et les immobilisations incorporelles ainsi que les produits et les impôts sur le résultat sont les sujets abordés le plus fréquemment lorsqu’il est question d’éléments critiques de l’audit.

En outre, un échantillon de rapports de sociétés ouvertes analysé pour le compte du Journal of Accountancy montre que dans la présentation des éléments critiques de l’audit, les professionnels détaillent les procédures d’audit mises en œuvre en établissant des renvois aux notes pertinentes des états financiers portant sur ces éléments. 

Les éléments critiques de l’audit offrent aux auditeurs une occasion unique de communiquer. En effet, les premiers rapports déposés conformément aux nouvelles règles du PCAOB prouvent que les professionnels adoptent une approche soignée et réfléchie pour communiquer ces informations. 

Lire l’article intégral sur le site du Journal of Accountancy (en anglais seulement).

Le CCRC publie son rapport sur ses inspections de l’automne 2019

03 oct 2019

Le 3 octobre 2018, le Conseil canadien sur la reddition de comptes (CCRC) a publié son document « Rapport d’informations sur la qualité de l’audit : Résultats des inspections présentés à l’automne 2019 ».

Le CCRC a inspecté 66 des 72 dossiers d’audit qui seront évalués d’ici la fin 2019 parmi les quatre cabinets. À ce jour, nous avons relevé des constatations importantes (déficience dans le cadre de l’application de normes d’audit généralement acceptées qui pourraient donner lieu à un retraitement de l’information financière de la société) dans 12 de ces dossiers. Le nombre total de constatations relatives aux inspections est à ce jour inférieur à celui de 2018.

La plupart de ces constatations ont nécessité la mise en œuvre de procédures d’audit supplémentaires de la part des cabinets afin de vérifier, le cas échéant, si un retraitement des états financiers lié à une erreur significative était nécessaire. Les autres constatations ont nécessité des ajouts au dossier d’audit afin de démontrer que les éléments obtenus étaient probants suffisants et appropriés à l’appui d’un poste important du bilan ou d’un ensemble important d’opérations.

Le CCRC s’attend à ce que les cabinets corrigent les déficiences détectées dans leurs dossiers d’audit avant la publication par les émetteurs assujettis concernés de leur prochain rapport trimestriel. Lorsqu’un retraitement est nécessaire, le cabinet collabore avec l’émetteur assujetti concerné et son conseiller juridique en valeurs mobilières afin d’effectuer le retraitement le plus rapidement possible. Aucun retraitement n’a été nécessaire jusqu’à présent.

Consulter le rapport sur le site web du CCRC.

« Restez calme et continuez » : Le rôle des autorités de réglementation en matière de cybersécurité et de résilience

03 oct 2019

Le 3 octobre 2019, le Public Company Accounting Oversight Board (PCAOB) a publié une allocution prononcée par Kathleen M. Hamm, membre du PCAOB, dans laquelle elle exprime son point de vue sur un sujet qui mêle étroitement la technologie et la réglementation des marchés de capitaux, soit la cybersécurité, la résilience et le rôle des autorités de réglementation financière.

Dans son allocution, elle aborde ce qui suit :

  • Nature des cybermenaces
  • Cadre de travail pour l’élaboration de réponses efficaces
  • Leviers des autorités de réglementation financière
  • Protections de base et pratiques exemplaires
  • Intervention et reprise des activités

Consulter l’allocution dans son intégralité sur le site web du PCAOB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.