Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Compte rendu des commentaires sur le document de travail sur le traitement comptable du goodwill

  • IFRS - EFRAG Image

04 févr 2015

Le 4 février 2015, un groupe de recherche de l’Accounting Standards Board of Japan, de l’European Financial Reporting Advisory Group et du normalisateur italien Organismo Italiano di Contabilità ont publié un compte rendu résumant les commentaires reçus sur le document de travail de juillet 2014 sur la comptabilisation du goodwill et les obligations d’information connexes, dans lequel on faisait valoir qu’il serait approprié de permettre à nouveau l’amortissement du goodwill.

En réponse à ce document, le groupe de recherche a reçu vingt-neuf lettres de commentaires.

S’il ressort de ces commentaires que la majorité des répondants appuient un retour à l’amortissement du goodwill, ceux-ci émettent toutefois des réserves quant à l’établissement d’une période d’amortissement maximale par l’IASB. Certains répondants font également remarquer le caractère subjectif de la durée d’utilité du goodwill et le degré élevé de jugement requis pour l’évaluer, mais estiment que ces facteurs ne sont pas vraiment plus subjectifs qu’ils ne le sont pour les tests de dépréciation. De façon générale, les répondants qui se prononcent en faveur d’un amortissement du goodwill jugent souhaitable que l’IASB élabore des directives visant à aider les préparateurs à déterminer la durée de vie utile du goodwill acquis.

À l’inverse, une minorité de répondants favorisent l’approche actuelle fondée uniquement sur la dépréciation du goodwill. Pour expliquer leur position, ces répondants estiment qu’un modèle fondé sur l’amortissement est plutôt sans intérêt et qu’il n’apporterait pas d’avantages aux utilisateurs des états financiers.

Le compte rendu des commentaires est consultable  sur le site Web de l’EFRAG (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.