Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Mise en garde du chef comptable de la SEC à l’endroit de l’ajout d’objectifs à l’information financière à usage général

  • US_SEC Image

07 juin 2018

Le 6 juin 2018, Wesley R. Bricker, chef comptable de la Securities and Exchange Commission (SEC), a prononcé une allocution devant l’Institute of Chartered Accountants in England and Wales (ICAEW) au sujet du point de rencontre de l’information financière et de l’innovation. Parmi le grand nombre de sujets abordés, il a souligné deux points concernant l’information financière.

Le premier point qu’il a exprimé au sujet de l’information financière porte sur l’information financière à usage général, l’information financière à usage particulier et l’écart entre les attentes découlant de la confusion ou du mélange entre ces deux types d’information financière. Même si l’objectif de l’information financière à usage général est de fournir, au sujet de l’entité qui la présente (l’entité comptable), des informations utiles aux investisseurs, aux prêteurs et aux autres créanciers actuels et potentiels aux fins de leur prise de décisions sur la fourniture de ressources à l’entité, les rapports financiers à usage particulier sont préparés selon un référentiel particulier afin de répondre aux besoins spécifiques d’utilisateurs particuliers et ces référentiels peuvent inclure une intention de donner lieu à un comportement en particulier. M. Bricker a mis en garde à l’endroit de l’application des attentes concernant les rapports financiers à usage particulier aux rapports financiers à usage général et de la normalisation visant à ajouter des objectifs qui vont au-delà de la présentation d’informations utiles à la prise de décisions.

Néanmoins, M. Bricker a indiqué être d’avis que l’information financière à usage général doit continuer d’évoluer et que les normalisateurs doivent continuer à établir des normes qui permettent de fournir les meilleures informations à une vaste gamme d’investisseurs et de conseillers en placement et que les préparateurs doivent faire preuve de jugement pour appliquer les normes.

Le deuxième point que M. Bricker a exprimé fait suite au besoin de continuer de faire évoluer l’information financière à usage général afin de répondre aux attentes concernant l’information financière et de combler toute lacune qui peut exister. Il a souligné que chaque intervenant dans la structure d’information financière doit appuyer les travaux des normalisateurs et qu'il faut encourager les échanges.

Consulter la transcription de l’allocution sur le site web de la SEC (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.