Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

La comptabilisation des produits, une affaire de jugement?

  • US_AICPA Image

01 déc 2017

Le 1er décembre 2017, le magazine CFO.com publiait un article sur la place importante qu’occupe le jugement professionnel dans l’application de la nouvelle norme sur la comptabilisation des produits et sur le défi que cela continue de présenter selon un porte-parole de l’AICPA.

Parmi les éléments susceptibles de donner du fil à retordre aux sociétés, l’article mentionne l’identification des opérations génératrices de produits qui comportent une contrepartie variable, tels que des remboursements, des primes de performance, des rabais et des remises. Les comptables de ces sociétés devront donc déterminer comment présenter l’information sur les contreparties variables qui existent au jour un du contrat. Sauf dans quelques circonstances très précises, les sociétés n’ont jamais eu à composer avec le concept de contrepartie variable.

La « composante financement importante » est un autre exemple de défi qui attend les préparateurs. En effet, ceux-ci devront déterminer s’ils doivent reconnaître ou non l’existence d’une « composante financement importante » dans leurs contrats de vente. S’ils la reconnaissent, ils doivent ensuite déterminer l’ampleur de la composante reconnue. Dans ce cas, le client doit verser une somme considérable avant l’exécution du contrat par le fournisseur.

Pour en savoir plus, lire l’article sur le site web de CFO.com (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.