Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

La vice-présidente de l’IASB prononce une allocution à la conférence annuelle de l’AICPA

  • IFRS - IASB  Image

08 déc 2020

Le 8 décembre 2020, l’International Accounting Standards Board (IASB) a diffusé l’allocution de la vice-présidente de l’IASB, Mme Sue Lloyd, prononcée lors de la conférence 2020 de l’AICPA sur les faits nouveaux relatifs à la SEC et au PCAOB, qui s’est tenue de manière virtuelle. Dans son discours, Mme Lloyd a discuté de la réaction de l’IASB face aux défis posés par la pandémie de COVID-19. Elle a également abordé d’autres nouvelles importantes concernant l’IASB qui ont eu lieu en 2020, et elle a mentionné les activités prévues pour 2021 ainsi que les faits nouveaux en matière de présentation de l’information sur le développement durable.

Au sujet de la pandémie de COVID-19, Mme Lloyd a indiqué que l’approche adoptée par l’IASB pour gérer les effets de la pandémie était similaire à celle adoptée par le FASB. L’IASB a publié des documents didactiques pour expliquer comment appliquer les dispositions des normes IFRS en vigueur dans le contexte de la pandémie de COVID-19. L’IASB a également publié une petite modification d’IFRS 16 et a remodelé son programme de travail afin d’être en mesure de traiter les demandes supplémentaires qui ont été adressées aux parties prenantes.

En ce qui concerne d’autres nouvelles de l’IASB ayant eu lieu 2020, Mme Lloyd a mentionné que l’IASB avait finalisé les modifications d’IFRS 17, apporté d’importants changements à plusieurs normes en réponse à la réforme des TIO, et lancé deux consultations importantes sur les états financiers de base et sur le goodwill et la dépréciation.

Pour donner un exemple d’activités prévues l’année prochaine, Mme Lloyd a abordé la consultation sur le programme de travail qui sera lancée par l’IASB au début de 2021. Elle a particulièrement recommandé de répondre à la consultation : il s’agit d’une occasion à saisir par les parties prenantes pour indiquer à l’IASB comment définir ses priorités et pour désigner les projets de normalisation qu’elles estiment suffisamment importants pour être pris en considération par l’IASB.

Enfin, Mme Lloyd a discuté des faits nouveaux en matière de présentation de l’information sur le développement durable et elle a souligné la publication du document de consultation des administrateurs de l’IFRS Foundation. Ce document vise à évaluer la demande concernant l’établissement de normes mondiales en matière de développement durable et, si cette demande est forte, à déterminer si l’IFRS Foundation peut contribuer à l’élaboration de ces normes, et dans quelle mesure.

Consulter l’allocution dans son intégralité sur le site web de l’IASB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.