Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

La vice-présidente de l’IASB prononce une allocution à la conférence annuelle de l’AICPA

  • IFRS - IASB Image

10 déc 2019

Le 9 décembre 2019, l’International Accounting Standards Board (IASB) a diffusé l’allocution de la vice-présidente de l’IASB, Mme Sue Lloyd, prononcée lors de la conférence annuelle de l’AICPA, qui a eu lieu à Washington, sur les faits nouveaux relatifs à la SEC et au PCAOB. Dans son discours, Mme Lloyd a parlé du projet sur les états financiers de base de l’IASB, du lien entre la présentation d’informations financières et non financières dans le cadre du projet de l’IASB sur les rapports de gestion ainsi que de l’application uniforme des normes IFRS.

Mme Lloyd a tenu à souligner, au sujet des états financiers de base, que les travaux de l’IASB montrent bien que les états financiers traditionnels demeurent la pierre angulaire de l’analyse des placements, mais que la manière dont les informations qu’ils contiennent sont utilisées a évolué. Dans un tel environnement, le caractère approprié de la structure et de la comparabilité des états financiers présentés par les sociétés est particulièrement importante. Elle a aussi mis en contexte les réflexions de l’IASB au sujet des nouveaux sous-totaux dont l’introduction est prévue et a abordé les mesures non conformes aux PCGR à l’égard desquelles l’IASB a mis de l’avant des propositions faisant état de leur popularité sur le marché ainsi que de leur pertinence pour les investisseurs. L’IASB prévoit publier ses propositions dans le cadre d’un exposé-sondage vers la fin de cet exercice.

En ce qui concerne le rapport de gestion, Mme Lloyd a expliqué que les informations présentées par les sociétés sont dans l’ensemble issues de deux grandes catégories : i) les informations sur l’incidence qu’a la société sur le monde et ii) les informations sur l’incidence qu’a le monde sur la société. C'est donc à l’égard de ce second aspect que l’IASB a décidé qu’il pouvait et souhaiterait jouer un plus grand rôle. Le projet qui s’y rapporte vise donc à mettre à jour l’énoncé de pratique de l’IASB sur les rapports de gestion pour que les investisseurs puissent avoir une idée des facteurs ayant une incidence sur les flux de trésorerie futurs d’une société avant que ceux-ci n’apparaissent dans les états financiers. La prochaine étape pour l’IASB sera de publier un exposé-sondage en 2020 proposant d’apporter des modifications à l’énoncé pratique.

En fin de discours et en lien avec l’uniformité de l’application des normes, Mme Lloyd a fourni des explications au sujet des travaux de l’IFRS Interpretations Committee, dont elle est la présidente.

Consulter l’intégralité de l’allocution sur le site de l’IASB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.