Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Le chef comptable de la SEC fait le point sur les IFRS aux États-Unis

  • US_SEC Image

05 déc 2016

Le 5 décembre 2016, la Securities and Exchange Commission (SEC) a publié la transcription de l’allocution prononcée par Wesley R. Bricker, nouveau chef comptable de la SEC, lors de la conférence annuelle de l’American Institute of Certified Public Accountants (AICPA) sur les faits nouveaux relatifs à la SEC et au PCAOB. Il a traité de nombreux sujets, dont les IFRS aux États-Unis.

M. Bricker a observé que les normes IFRS sont très importantes tant pour les investisseurs que pour les sociétés américaines, les premiers s’appuyant sur les états financiers de sociétés exerçant des activités à l’échelle mondiale et les dernières cherchant souvent à l’étranger des entités émettrices et des cibles (qui utilisent les IFRS) potentielles. Néanmoins, il ajouté que :

En ce qui a trait à l’utilisation possible des IFRS pour les émetteurs nationaux, je suis d’avis que dans un avenir prévisible, à tout le moins, le processus de normalisation indépendant du FASB et les PCGR des États-Unis continueront de répondre le mieux aux besoins des investisseurs et des autres utilisateurs qui s’appuient sur l’information financière présentée par les émetteurs américains.

Il encourage tout de même le FASB et l’IASB à poursuivre leur collaboration pour éliminer les différences entre leurs normes. Il a par ailleurs observé qu’il est pertinent de continuer à étudier la proposition, formulée par Jim Schnurr lors d’une conférence antérieure, de permettre aux émetteurs nationaux de fournir des informations en IFRS en supplément de leurs états financiers selon les PCGR des États-Unis.

Consulter la transcription intégrale de l’allocution de M. Bricker et les allocutions précédentes sur le site Web de la SEC (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.