Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

AEMF : Format iXBRL obligatoire pour les dépôts en IFRS à compter de 2020

  • ESMA Image

21 déc 2016

Le 21 décembre 2016, l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF), l’organisme européen responsable de la réglementation qui régit les valeurs mobilières et la conduite des marchés organisés au sein de l’UE, a annoncé qu’à compter de 2020, les sociétés ouvertes qui préparent des états financiers consolidés en IFRS devront les fournir en format Inline XBRL (iXBRL).

L’AEMF n’a pas encore dévoilé les règles techniques détaillées qui régiront ces travaux de numérisation importants. L’organisme XBRL International s’est dit particulièrement satisfait d’apprendre que l’utilisation du format iXBRL fera en sorte que les dépôts de valeurs mobilières en Europe seront composés d’un seul document intégré qui pourra à la fois être lu par des humains et être traité par des systèmes à des fins d'analyse et de comparaison. 

Le format iXBRL est utilisé par de nombreuses autorités de réglementation, notamment le HMRC et la Companies House au Royaume-Uni, la Danish Business Authority, la FSA du Japon ainsi que la Securities and Exchange Commission des États-Unis. Consulter un exemple de données dans ce format : exemple au R.-U. et  exemple aux É.-U. (en anglais).

La SEC n’a pas encore approuvé la taxonomie IFRS, alors les émetteurs inscrits qui appliquent les IFRS ne doivent pas déposer de tableaux en XBRL auprès de la SEC.

Consulter le communiqué de presse et le compte rendu des commentaires sur le document de consultation sur le site Web de l’AEMF (en anglais).

Sujets connexes

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.