Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Hans Hoogervorst discute de l'avenir de l'IASB

  • IFRS - IASB Image

06 déc 2016

Le 6 décembre 2016, l'International Accounting Standards Board (IASB) a mis en ligne la transcription d'une allocution prononcée par Hans Hoogervorst, président de l'IASB, lors de la conférence annuelle de l’American Institute of Certified Public Accountants (AICPA) sur les faits nouveaux relatifs à la SEC et au PCAOB. Il a notamment abordé l'actualité à l'échelle internationale et ce à quoi il faut s'attendre de l'IASB au cours de l'année à venir et au-delà.

M. Hoogervorst a commencé par parler du Brexit et de l'élection présidentielle américaine, dont les résultats s'expliquent vraisemblablement par une « réaction négative à la mondialisation ». Il a observé qu'il ne constate « aucune conséquence immédiate » pour les IFRS en tant que normes mondiales. Il a néanmoins reconnu « qu'il est tout à fait possible que la tendance à la hausse de l'investissement et du commerce à l'échelle internationale s'interrompe », mais a rappelé à l'assistance que « la logique de normes comptables communes demeure convaincante » et que les  multinationales et les investisseurs internationaux continueront de jouer un rôle important dans l'économie mondiale.

En ce qui concerne les PCGR des États-Unis, M. Hoogervorst a déclaré que « l'IASB tient à assurer la convergence la plus étroite possible entre les IFRS et les PCGR des États-Unis ».

Par ailleurs, M. Hoogervorst a également observé qu'une fois que l'IASB aura terminé ses projets sur les contrats d'assurance et le Cadre conceptuel en 2017, il réorientera ses priorités et travaillera sur des projets visant à rendre les états financiers plus efficaces sur le plan de la communication. Il a annoncé que le thème central du nouveau programme de travail de l'IASB sera « une meilleure communication » et que l'IASB s'efforcera aussi d'améliorer les états financiers de base (ou ce que l'IASB appelle les « rapports sur la performance »). Ses objectifs sont : 1) d'accroître la comparabilité et 2) de rendre plus facile pour les autorités de réglementation de faire appliquer les exigences sur la présentation des mesures non conformes aux PCGR. M. Hoogervorst a aussi annoncé que l'IASB continuera de travailler sur la taxonomie IFRS afin d'accroître la fiabilité des rapports numériques.

Consulter la transcription de l'allocution dans son intégralité sur le site Web de l'IASB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.