Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Hans Hoogervorst discute du passif au titre des retraites

  • IFRS - IASB Image
  • IFRS - Discours Image

08 déc 2016

Le 8 décembre 2016, l'International Accounting Standards Board (IASB) a mis en ligne la transcription d'une allocution prononcée par Hans Hoogervorst, président de l'IASB, à l'Institut sur l'éducation sur la retraite, à Rotterdam. Il a notamment discuté du passif au titre des retraites et des répercussions de la faiblesse actuelle des taux d'intérêt.

M. Hoogervorst a observé que l'IASB doit élaborer de plus amples directives sur les structures des régimes de retraites afin de s'adapter à la conjoncture actuelle. Il a aussi indiqué que la méthode d'évaluation du passif de l'IASB est bien reçue et que l'IASB « rejette les demandes de modifier en profondeur la comptabilisation des régimes de retraite pour éliminer ou réduire leurs déficits ». Il a de plus fait part de son point de vue sur les politiques macro-économiques :

Un retour à des taux d'intérêt plus normaux permettra de réduire le passif au titre des retraites et sera bénéfique pour la prospérité à long terme des régimes de retraite. Néanmoins, des difficultés à court terme semblent inévitables, en raison des dommages importants ayant déjà été subis. Bien que le passif au titre des retraites sera éventuellement réduit, il y aura probablement des conséquences néfastes pour les portefeuilles d'obligations et d'actions. C'est là une autre des raisons pour laquelle je suis d'avis que notre traitement comptable du passif au titre des retraites n'exagère pas le problème.

Consulter la transcription de l'allocution dans son intégralité sur le site Web de l'IASB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.