Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Le développement durable selon le président de l’International Accounting Standards Board

  • IFRS - IASB  Image

02 avril 2019

Le 2 avril 2019, dans le cadre de la conférence sur la présentation de l’information financière relative au climat qui a eu lieu à Cambridge, en Angleterre, Hans Hoogervorst, président de l’International Accounting Standards Board (IASB) a prononcé une allocution sur ce que peut permettre de réaliser ou non la présentation d’informations sur le développement durable.

M. Hoogervorst a admis avoir été sceptique en ce qui a trait aux changements climatiques par le passé, mais avoir changé d’avis au fil des ans. Il a critiqué pendant son allocution les politiques publiques qui ont contribué aux changements climatiques et a déclaré que ceux-ci représentent un exemple majeur d’un échec du marché. Il a souligné 1) l’importance de la présentation d’informations sur le développement durable, 2) son lien avec la présentation de l’information financière et 3) le rôle de l’IASB®.

M. Hoogervorst a déclaré sans équivoque que l’IASB n’est pas en mesure de normaliser directement la présentation d’informations sur le développement durable, puisque cela exige une expertise dont il ne dispose pas. Par ailleurs, il y a déjà bien assez de normalisateurs actifs dans ce domaine, selon lui.

Il a ensuite expliqué comment les questions en matière de développement durable deviendront de plus en plus proéminentes dans les états financiers en raison des répercussions accrues des changements climatiques. Il a souligné que comme bien des questions en matière de développement durable se poseront à long terme, elles seront donc fréquemment omises des états financiers, qui sont principalement de nature rétrospective.

M. Hoogervorst a par la suite expliqué comment l’IASB s’efforce d’améliorer la présentation de l’information étendue. Il a fait le point sur le projet de l’IASB sur le rapport de gestion, soit la mise à niveau de l’énoncé de pratique sur le rapport de gestion de 2010, et a précisé que l’énoncé de pratique mis à jour mettra l’accent sur les immobilisations incorporelles et exigera que les sociétés présentent de l’information sur les questions en matière de développement durable, y compris les changements climatiques, si celles-ci ont d’importantes répercussions sur leurs activités.

M. Hoogervorst a conclu par quelques observations sur les différentes normes et initiatives en matière de développement durable. Il a fait l’éloge du Corporate Reporting Dialogue, dont l’objectif est d’harmoniser les cadres des différentes normes, et a également appelé à ne pas trop attendre de la présentation d’informations sur le développement durable en tant qu’agent de changement. Il a indiqué qu’on ne doit pas s’attendre à ce que la présentation de telles informations soit des plus efficaces pour inciter les sociétés à prioriser la planète plutôt que les bénéfices.

Il a expliqué que les incitations financières sont essentielles à la lutte contre les changements climatiques et a ajouté :

« Je crois sincèrement que la meilleure avenue pour la présentation d’informations sur le développement durable comprend des normes qui mettent l’accent sur l’investisseur et les répercussions des questions en matière de développement durable sur les rendements futurs de la société. C’est le type de présentation d’informations sur le développement durable qui va de pair avec notre énoncé de pratique sur le rapport de gestion, plutôt que la présentation d’informations qui met principalement l’accent sur la contribution de la société à l’intérêt public. »

Pour en savoir davantage, consulter la transcription de l’allocution sur le site web de l’IASB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.