Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Bulletin CFO Insights : Risque de l’entreprise étendue : Gérer l’exposition au-delà de l’organisation

  • All - Deloitte Image

18 oct 2018

Le 18 octobre 2018, le cabinet américain a publié un document décrivant trois aspects importants de l’innovation : les technologies émergentes, les relations de collaboration ainsi que les modèles d’organisations et de gouvernance. Les sociétés de premier plan axent leurs efforts sur ces trois aspects afin de mieux se protéger.

Il est possible qu’une importante organisation mondiale fasse affaire avec des dizaines de milliers de fournisseurs représentant jusqu’à 80 % de ses coûts d’exploitation. En outre, elle peut également entretenir un certain nombre de partenariats, d’alliances et d’autres relations d’affaires avec des parties externes qui ont à leur tour différents fournisseurs, partenariats et alliances. En effet, dans le monde numérique interconnecté dans lequel nous évoluons, les écosystèmes d’affaires sont plus vastes et complexes que jamais. Un tel contexte est propice à la création d’une grande valeur, mais il est également inévitablement fragilisé par une exposition aux risques de l’entreprise étendue découlant des activités de parties externes.

Presque tous les aspects d’une organisation sont vulnérables aux risques de l’entreprise étendue; à mesure que les organisations continuent d’évoluer et de se doter d’écosystèmes de plus en plus complexes, ces risques ne feront vraisemblablement qu’augmenter. Bien que la situation soit largement connue de tous, les pratiques de gestion du risque de l’entreprise étendue n’en sont qu’à leurs balbutiements. Au sein de nombreuses organisations, ces processus ne tiennent pas convenablement compte des risques de l’entreprise étendue, ce qui a pour effet d’exposer une société à des dommages, ou pire encore, de l’aveugler devant la possibilité de subir de tels dommages.

Qu’est-ce qui explique un tel manque de mesures adéquates? Il est extrêmement difficile d’assurer la surveillance et la gestion de la mosaïque d’activités de création de valeur qui se déroulent au-delà du contrôle juridique d’une entreprise : voici du moins une partie de la réponse. Toutefois, la difficulté de cerner le risque de l’entreprise étendue ne brosse pas le tableau au complet. En effet, l’incapacité des équipes de direction et des conseils d’administration de redéfinir la notion de « ligne de défense de premier plan » afin d’y inclure les fournisseurs, les clients ainsi que d’autres parties prenantes en orbite autour de l’organisation doit également être soulignée.

La bonne nouvelle est que, grâce à de nouvelles approches technologiques et organisationnelles qui permettent de réduire l’investissement nécessaire et d’établir une reddition des comptes claire pour l’exécution des activités de gestion du risque de l’entreprise étendue, les difficultés techniques diminuent de plus en plus.     

Consulter le document sur le site de notre cabinet américain.     

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.