Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Allocution de départ de Michel Prada à l’assemblée internationale des normalisateurs

  • IFRS - IASB Image

01 oct 2018

Le 1er octobre 2018, lors de l’assemblée internationale des normalisateurs de 2018, Michel Prada, le président sortant des administrateurs de l’IFRS Foundation a pris congé des membres de la communauté internationale des normalisateurs.

Au cours de son allocution, M. Prada est revenu sur le succès durable des normes IFRS® auquel il a activement participé pendant plus de 20 ans. Il a expliqué que le  mouvement des normes IFRS a, comme bien d’autres, ses racines dans une crise. À la fin des années 1990, la crise économique asiatique a frappé un monde comptable fortement divisé. En mai 2000, l’adoption de normes internationales d’information financière a reçu l’aval de l’OICV au cours d’une réunion alors présidée par Michel Prada. Et même si la SEC a conclu qu’elle devait protéger les investisseurs qui investissaient de plus en plus à l’étranger, le scandale Enron a miné la confiance dans les PCGR des États-Unis et la communauté internationale a conclu que « des normes comptables internationales ne pouvaient pas être élaborées au Connecticut ».

M. Prada a expliqué que l’Union européenne (UE) a décidé d’adopter les normes IFRS en 2005 et que l’UE, Hong Kong, l’Afrique du Sud, entre autres, ont été les chefs de file de l’adoption à l’échelle mondiale. Il a précisé qu’aujourd'hui, neuf pays sur dix appliquent les normes IFRS, et un grand nombre de pays de premier plan qui ne les ont pas (encore) entièrement adoptées soit ont des normes qui ressemblent aux normes IFRS, soit permettent leur application, parfois pour certains groupes uniquement (M. Prada a parlé de la situation en Chine, en Inde, au Japon et aux États-Unis). Il a également abordé le sujet de l’application uniforme, et a ajouté que même s’il reste encore beaucoup à faire et qu’en Europe, l’un des premiers territoires à avoir adopté les normes IFRS, ce n’est pas nécessairement facile à l’heure actuelle, il conclut tout de même que les normes IFRS ont atteint leur plein développement.

En ce qui concerne l’avenir des normes IFRS, M. Prada a discuté de la pertinence de la comptabilité à l’ère des perturbations numériques et a expliqué comment les normes IFRS doivent s’adapter et évoluer. Il a également parlé de la présentation de l’information étendue par les entreprises et de la nécessité d’une coopération internationale pour fournir aux investisseurs un outil pour évaluer sur de nombreux plans la performance des entreprises. Il a maintenu que les normes IFRS doivent être maintenues et même parfois protégées, mais il ne doute pas de leur pertinence.

Avant de prendre congé de la communauté de normalisateurs, il les a encouragé à renforcer leur collaboration ainsi qu'à établir des normes et à régler les problèmes ensemble. Il a conclu par deux points importants­ : les normes IFRS ne concernent pas seulement la normalisation, mais aussi les gens, et elles demeurent un excellent exemple de ce que la collaboration peut permettre de réaliser.

Le mandat de M. Prada à titre de président des administrateurs a pris fin en décembre 2017 mais il a accepté de demeurer en poste jusqu’à ce qu’un successeur soit trouvé. Le président désigné des administrateurs, M. Erkki Liikanen, prendra la relève à compter de la réunion des administrateurs qui aura lieu à Johannesburg plus tard au cours du mois.

Consulter le communiqué de presse sur le site web de l’IASB (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.