Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Étude sur les répercussions de la fréquence des rapports

  • IFRS - CFA Institute Image

23 mai 2017

Le 23 mai 2017, le CFA Institute a publié un article sur une étude qui analyse les répercussions de la présentation de rapports trimestriels par les sociétés du Royaume-Uni. Même si certains avancent que la présentation de résultats trimestriels encourage la vision à court terme, les constatations de l’étude montrent que ce n’est pas le cas.

Les auteurs de l’étude ont constaté que les sociétés investissent toujours dans une perspective à long terme, même après avoir commencé à présenter des rapports trimestriels.

Le nouveau mémoire de la CFA Institute Research Foundation, intitulé Impact of Reporting Frequency on UK Public Companies, examine la période entre 2007, où les autorités de réglementation britanniques ont commencé à exiger la présentation de rapports trimestriels par les sociétés, et 2014, où elles ont éliminé cette exigence. Les auteurs de ce mémoire ont relevé plusieurs incidences associées aux deux différentes approches en matière de fréquence des rapports.

Incidences d’exiger et de ne pas exiger la présentation de rapports trimestriels

  • Il n’y a aucune différence dans les activités d’investissement à long terme.
  • Les rapports trimestriels sont devenus plus qualitatifs que quantitatifs.
  • Davantage de sociétés publient des indications de gestion.
  • Il y a une couverture accrue par les analystes.

Recommandations en matière de politiques

  • Passer de rapports trimestriels à semestriels ne décourage en rien la vision à court terme.
  • Les rapports trimestriels doivent être simplifiés et inclure uniquement les mesures pertinentes.

Lire l’article sur le site web du CFA Institute (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.