Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G-7 appuient l’initiative sur la durabilité des administrateurs de l’IFRS Foundation

  • Feuille - Développement durable Image

05 juin 2021

Le 5 juin 2021, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G-7 ont publié un communiqué dans lequel ils indiquent qu’ils appuient l’initiative sur la durabilité des administrateurs de l’IFRS Foundation. Ils ont tenu une réunion virtuelle le 28 mai 2021, et les ministres de finances se sont rencontrés à Londres les 4 et 5 juin 2021, réunion à laquelle ont participé les dirigeants du Fonds monétaire international (FMI), du Groupe de la Banque mondiale (GBM), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), de l’Eurogroupe et du Conseil de stabilité financière (CSF).

Dans le communiqué définitif, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales mettent l’accent sur le besoin de rendre le système financier mondial plus écologique afin que les décisions financières prises tiennent compte des considérations relatives aux changements climatiques. Ceci aiderait à mobiliser les milliards de dollars de financements privés requis et renforcerait la politique gouvernementale visant à atteindre des émissions de gaz à effet de serre nulles.Le communiqué indique ceci :


Nous appuyons la mise en place d’informations financières relatives aux changements climatiques obligatoires qui fourniraient des informations utiles et cohérentes pour les intervenants du marché basées sur le cadre du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques (GIFCC) et conformes aux cadres réglementaires nationaux. Les investisseurs ont besoin d’informations de qualité, comparables et fiables sur les risques liés aux changements climatiques. Nous convenons par conséquent de la nécessité de mettre en place une base à l’échelle mondiale en matière de présentation d’informations liées au développement durable, que les pays pourront agrémenter par la suite. Nous saluons l’initiative de l’International Financial Reporting Standards Foundation d’élaborer cette base sous une gouvernance robuste et une surveillance publique, et en s’appuyant sur le cadre du GIFCC et les travaux des normalisateurs en matière de développement durable. Ces derniers et d’autres parties prenantes participeront étroitement à l’élaboration du cadre afin de favoriser la mise en œuvre des pratiques souhaitables et d’accélérer la convergence. Nous encourageons l’IFRS Foundation à procéder à une consultation sur la proposition finale qui donnera lieu à l’établissement du conseil international des normes en matière de développement avant la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 26).

Lire le communiqué sur le site web du gouvernement du Royaume-Uni. Dans un communiqué de presse sur le site web de l’IASB (en anglais), les administrateurs indiquent qu’ils apprécient l’appui mentionné dans le communiqué du G7.

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.