Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Deloitte publie les résultats de son sondage mondial sur les IFRS liés aux contrats d’assurance

  • All - Deloitte Image

18 juil 2018

Le 18 juillet 2018, Deloitte a publié les résultats de son sondage 2018 sur les IFRS liés aux contrats d’assurance dans un document intitulé « Global IFRS Insurance Survey 2018: 2021 countdown underway — Insurers prepare for IFRS 17 im­ple­men­ta­tion », qui vise à donner une vue d’ensemble des réactions des assureurs aux exigences d’IFRS 17, ainsi que de leurs points de vue sur l’ampleur et la complexité de cet important changement réglementaire ainsi que les calendriers pour la mise en place des systèmes nécessaires pour assurer la conformité à la nouvelle norme.

Voici quelques-unes des principales constatations du sondage :

  • Juste assez de temps pour se préparer
    En ce qui concerne la préparation à l’entrée en vigueur de la norme, les assureurs mondiaux font preuve d’un optimiste prudent : 90 % sont d’avis qu’ils seront en mesure de se conformer à la norme au 1er janvier 2021. De ce total, 45 % ont indiqué être très confiants qu’ils seront prêts à temps; les assureurs du secteur de la santé sont les plus confiants, à 60 %, et les assureurs-vie, les moins confiants, à 37 %. Sur le plan géographique, la confiance est plus élevée en Europe que dans les autres régions.
  • Il est impératif de mettre à niveau la technologie
    Quatre-vingt-sept pour cent des assureurs sont d’avis que leurs systèmes informatiques devront être mis à niveau pour traiter les nouvelles données et effectuer les calculs requis à des fins de conformité à la nouvelle norme. La collecte des données est mentionnée comme le principal enjeu technologique.
  • Des coûts de mise en œuvre importants ont été budgétés
    La majorité des assureurs ont établi des prévisions budgétaires; les dépenses prévues sont maintenant bien plus élevées que les prévisions de 2013. Trente-cinq pour cent des assureurs s’attendent à dépenser plus de 50 M d’euros pour se conformer à la nouvelle norme, par rapport à 7 % il y a cinq ans.
  • Plus d’avantages que de coûts, selon les assureurs
    Quatre-vingt-treize pour cent des assureurs mondiaux sont d’avis que les avantages de l’adoption d’IFRS 17 seront supérieurs aux coûts de l’adoption, par rapport à seulement 21 % en 2013.
  • Les compétences en actuariat, en comptabilité et en col­lab­o­ra­tion seront en grande demande
    Selon les assureurs, les compétences en col­lab­o­ra­tion sont aussi importantes que les compétences en actuariat. Bon nombre d’entre eux ont indiqué qu’ils tenteront d’intégrer davantage les services des finances, les services d’actuariat et les autres services. Ils ont également indiqué éprouver de grandes difficultés à trouver des talents en actuariat et en comptabilité.

Pour en savoir davantage, consulter le document Global IFRS Insurance Survey 2018 et la page sur le sondage sur Deloitte.​com (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.