Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Comptabilisation des produits : les dirigeants comptables doivent se réveiller

  • États-Unis Image

01 juin 2016

Le 1er juin 2016, Compliance Week a publié un article expliquant que malgré le fait qu’il ne reste que 18 mois avant que toutes les sociétés soient obligées de présenter les produits conformément à des centaines de pages de nouvelles directives comptables, les dirigeants comptables sont perplexes quant aux raisons pour lesquelles les sociétés n’en font pas davantage pour se préparer.

Lors de la récente conférence annuelle de Compliance Week, une séance sur la nouvelle norme complexe sur la comptabilisation des produits a peut-être été la moins populaire. Plus de la moitié des personnes assistant à cette séance ont indiqué, dans le cadre d’un sondage mené pendant celle-ci, que leur société n’avait pas encore décidé comment adopter la nouvelle norme. C'est là un signe troublant que ces sociétés n’ont peut-être même pas encore effectué d’évaluation globale des répercussions de la norme pour elles.

Selon Chris Chiriatti, un directeur général de Deloitte & Touche : « Ces résultats sont, sans être surprenants, plutôt alarmants ».

« Cela indique que bon nombre de sociétés considèrent que l’échéance n’est que dans 18 mois, a déclaré Eric Knachel, associé principal en consultation chez Deloitte. Elles ont peut-être d’autres priorités plus urgentes ou disposent de ressources limitées à consacrer à ce travail. Les trois à neuf prochains mois seront cruciaux. »

Lire l’article sur le site Web de Compliance Week (abonnement gratuit requis – en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.