Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Étude sud-africaine sur la façon dont l’information intégrée favorise la réflexion intégrée et une meilleure prise de décisions

  • Afrique du Sud Image

07 avril 2015

Le 7 avril 2015, le South African Institute of Chartered Accountants a publié les résultats d’une étude indiquant que les organisations qui produisent des rapports intégrés de haute qualité sont bien au fait du concept de la réflexion intégrée et de ses avantages. Cependant, l’étude signale aussi que bien des aspects de la réflexion intégrée ne sont pas encore parfaitement compris.

Selon les règles d’admission à la cote de la Bourse de Johannesburg, les sociétés sud-africaines cotées à cette bourse sont tenues depuis un certain nombre d’années de produire, selon une formule « se conformer ou s’expliquer », un rapport intégré conforme au King Report on Governance for South Africa et au King Code of Governance Principles créés par l’Integrated Reporting Committee (IRC) d’Afrique du Sud. L’objet de cette étude était d’offrir une perspective sur l’état actuel de la pratique de la réflexion intégrée en Afrique du Sud. En même temps, elle offre des observations sur la façon dont la réflexion intégrée gagne du terrain dans un pays qui applique l’information intégrée depuis plusieurs années.

Selon les résultats de l’étude, à l’heure actuelle, peu d’organisations semblent utiliser le modèle « des capitaux » présenté dans le référentiel de l’IIRC pour identifier et gérer leurs capitaux. De plus, les organisations n’utilisent pas d’outils spécifiques pour évaluer ou gérer l’incidence de leurs capitaux sur leurs activités ou les uns sur les autres, ni d’outils pour améliorer la réflexion intégrée. Cependant, les organisations semblent être au fait des six types de capitaux et de leur contribution au processus de création de valeur. Veuillez cliquer sur le lien pour accéder au rapport complet sur le site Web du SAICA.

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.