Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Budget: Ottawa abandonne l'augmentation de l'impôt des options d'achat

  • Canada Image

22 mars 2016

Le 22 mars 2016, Bill Morneau, le ministre des Finances, a confirmé que le gouvernement renonçait à cette promesse après avoir consulté le milieu des affaires. « Les entreprises en démarrage nous ont indiqué qu’elle craignait qu’un changement ne nuise à leur capacité de retenir les talents, a répondu le ministre. Ces préoccupations sont légitimes. Nous avons décidé de ne pas adopter cette mesure. »

Le renoncement des libéraux confirme que le changement promis aurait été nocif, croit Albert De Luca, associé fiscalité, de Deloitte. « C’est une bonne chose, car cet avantage permet d’attirer les talents. Les entreprises auraient été obligées de compenser la perte de cet avantage en salaire et ça aurait été plus difficile de concurrencer les autres régimes fiscaux. »

Lire le bulletin sur le site Web du Journal Les Affaires.

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.