Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Des professeurs proposent une nouvelle évaluation du degré de complexité de la comptabilité

  • États-Unis Image

20 avril 2017

Le 20 avril 2017, le Social Science Research Network (SSRN) a publié un document, rédigé par deux professeurs en comptabilité, Rani Hoitash de la Bentley University et son frère Udi Hoitash de la Northeastern University, qui propose une nouvelle manière d’évaluer le degré de complexité de la comptabilité en se fondant sur le nombre d’éléments comptables (marqueurs XBRL) présentés dans les formulaires 10-K.

La préparation et la présentation de nombreux éléments comptables est complexe puisqu’elle fait appel à une plus grande connaissance des normes comptables faisant autorité. Cet aspect de la complexité peut augmenter la probabilité de commettre une erreur, d’appliquer incorrectement les PCGR et peut, au bout du compte, mener à la présentation de rapports financiers moins crédibles. Nous constatons systématiquement que le degré de complexité de la comptabilité est lié à une plus grande probabilité d’anomalies et de faiblesses significatives au niveau de la présentation des informations, de plus longs délais pour réaliser un audit et des honoraires d’audit plus élevés.

Consulter le document sur le site web du SSRN (en anglais).  

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.