Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

La chaîne de blocs pourrait-elle faire disparaître l’audit externe?

  • IFAC - Réglementation Image

02 nov 2017

Le 2 novembre 2017, l’International Federation of Accountants (IFAC) a publié un article expliquant que les audits externes ne disparaîtront pas à court terme, mais que dans un contexte de transformations perturbatrices et de numérisation croissante, l’audit externe ne peut demeurer inchangé.

La chaîne de blocs est considérée à tout coup comme un gage de fiabilité. L’application potentielle de la chaîne de blocs aux dossiers interentités, y compris à la gestion des comptes, représente la prochaine grande perturbation causée par cette technologie.

Dans un monde axé sur l’intelligence artificielle où la chaîne de blocs a atteint son plein potentiel, les investisseurs pourraient obtenir en temps réel une image fidèle de données financières qui sont foncièrement fiables. Cela éliminerait la nécessité de procéder à un audit externe dans sa forme actuelle.

Cela signifie-t-il réellement la disparition de l’audit externe?

Pas vraiment. D’abord, à l’heure actuelle, le cadre administratif de la chaîne de blocs est plutôt flou. De plus, les contrôles internes à l’égard des points d’origine et de création des transactions ainsi que de la configuration des contrats intelligents et du minage devront toujours faire l'objet d’un audit. 

Transformation de l’audit externe

On peut donc dire avec un certain degré de certitude que l’audit externe dans un monde où règne la chaîne de blocs devra se concentrer sur la conception et la gestion des modifications du contrôle interne et non plus sur les transactions.

Consulter l’article sur le site web de l’IFAC (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.