Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Une défense proactive pour relever les défis en matière de sécurité de demain

  • États-Unis Image

13 mai 2019

Le 13 mai 2019, la National Association of Corporate Directors and Partners (NACD) a publié un article qui explique que même si l’ère numérique présente de nombreux avantages, la possibilité de cyberattaques n’en fait évidemment pas partie.

Selon le neuvième rapport annuel sur le coût des cyberattaques, le coût annuel moyen des cybercrimes aux États-Unis s’est élevé à 27,37 millions de dollars en 2018, une hausse de plus de 25 pour cent par rapport à 2017. Même s’il s’agit d’un phénomène relativement nouveau, les cybercrimes sont de plus en plus nombreux en plus d’être d’une envergure croissante. Le nombre moyen d’atteintes aux États-Unis en 2018 s’est élevé à 178, une augmentation de 14 pour cent par rapport à l’année précédente. Les attaques de logiciels malveillants et d’ordinateurs zombies ainsi que les incidents internes malveillants étaient tous en hausse en 2018. Peu importe le secteur, ce sont là des tendances préoccupantes. Au-delà des coûts requis pour résoudre les cybercrimes, l’érosion de la confiance est une autre conséquence encore plus dangereuse.

Lire l’article sur le site web de la NACD (en anglais).

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.