Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Le BSIF procède à une consultation sur le risque lié aux technologies qui pèse sur le secteur financier

  • Valeurs mobilières - BSIF Image

15 sept 2020

Le 15 septembre 2020, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a lancé une consultation de trois mois dans la foulée de la publication de son document de travail intitulé « Renforcer la résilience du secteur financier dans un monde numérique », qui fait état des tendances et des risques liés au progrès technologique rapide et à la numérisation, lesquels influencent la stabilité du secteur financier du Canada.

Cet exercice s’inscrit dans l’objectif stratégique du BSIF qui consiste à mieux préparer les institutions financières et les régimes de retraite fédéraux à déceler les risques non financiers et à accroître leur résilience à l’égard de ces risques avant qu’ils ne nuisent à leur situation financière. Bien que la technologie soit un outil essentiel pour les institutions financières et les consommateurs de produits et services financiers, son usage généralisé et l’adoption rapide des outils numériques posent néanmoins des risques dans bien des secteurs d’activité, surtout s’ils ne sont pas bien compris ou gérés.

À ce titre, l’exercice de consultation vise essentiellement à comprendre le recours aux outils numériques par les institutions financières et leur gestion du risque lié aux technologies. Le document de travail du BSIF définit les axes de risque liés à la cybersécurité, à l’analytique avancée (intelligence artificielle et apprentissage automatique) et à l’utilisation des tiers fournisseurs offrant des services comme l’infonuagique.

Le BSIF sollicite les commentaires d’un large éventail d’interlocuteurs, notamment les acteurs du secteur financier, les spécialistes du domaine de la technologie et les universitaires, commentaires qui contribueront à orienter ses approches en matière de réglementation et de surveillance à l’égard des différents risques liés aux technologies. Ainsi, le BSIF pourra s’acquitter de son mandat qui consiste à protéger les déposants, les souscripteurs et les participants des régimes de retraite, tout en leur permettant de faire face à la concurrence et de prendre des risques.

Consulter le communiqué sur le site web du BSIF.

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.