Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Contrats de location – Comptabilisation des modifications de contrat de location causées par la pandémie de COVID-19 (Autres modifications du chapitre 3065) [Terminé]

Date d’entrée en vigueur :

Les modifications s’appliqueront aux états financiers des exercices clos à compter du 31 décembre 2021 et une application anticipée sera permise, y compris dans les états financiers dont la publication n’a pas encore été autorisée.

Dernière mise à jour :

Décembre 2021

Vue d’ensemble

En raison de la pandémie de COVID-19, beaucoup d’entreprises bénéficient d’allégements de loyer. Il peut notamment s’agir de reports ou d’exonérations de loyer ou encore de conditions renégociées.

Les indications relatives aux changements apportés aux dispositions d’un bail existant se trouvent dans le chapitre 3065, « Contrats de location », qui exige que ces changements soient traités comme un nouveau contrat de location (c.-à-d. une modification de contrat de location). Ce traitement pourrait représenter une lourde charge de travail pour les entreprises qui ont un grand nombre de contrats de location. Le CNC a donc décidé de modifier le chapitre 3065 pour offrir une dispense aux preneurs comme aux bailleurs relativement aux allégements de loyer octroyés en raison de la pandémie de COVID-19.

En novembre 2020, le CNC a modifié le chapitre 3065, « Contrats de location » pour donner aux preneurs comme aux bailleurs le choix de ne pas traiter les allégements de loyers liés à la COVID-19 comme un nouveau bail. Cette dispense ne s’applique qu’aux paiements de loyer initialement dus au plus tard le 31 décembre 2021.

Le 30 juin 2021, à la lumière des effets persistants de la pandémie de COVID-19, et compte tenu de la possibilité que les bailleurs consentent aux preneurs des allégements de loyer qui s’étendent au-delà du 31 décembre 2021, le CNC a proposé dans un exposé-sondage de prolonger la dispense facultative, tant pour les preneurs que pour les bailleurs, jusqu’au 31 décembre 2022. La période de commentaires des parties prenantes a pris fin le 30 juillet 2021.

Après avoir examiné les réponses reçues à son exposé-sondage, le CNC a approuvé les modifications proposées au chapitre 3065 à sa réunion des 15 et 16 septembre 2021. Les modifications requises au chapitre 3065 de la Partie II du Manuel de CPA Canada – Comptabilité ont été publiées le 1er décembre 2021.

 

Autres développements

Décembre 2021

Le 1er décembre 2021, le CNC a publié des modifications au chapitre 3065 de la Partie II du Manuel de CPA Canada – Comptabilité dans le cadre de ce projet.

Juin 2021

Le 30 juin 2021, le CNC a publié un exposé-sondage dans lequel il propose de prolonger d’un an la durée de la dispense relative au traitement comptable des allégements de loyers reçus par un preneur ou accordés par un bailleur en conséquence de la pandémie de COVID-19, pour qu’elle s’applique aux paiements de loyer initialement dus au plus tard le 31 décembre 2022. Elle viserait également, dans les cas pertinents, les organismes sans but lucratif (OSBL) qui appliquent les normes de la Partie III du Manuel. La date limite de réception des commentaires des parties prenantes est le 30 juillet 2021.

 

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.