Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Bulletin no 1 de la série sur le contrôle interne à l’égard de l’information financière (CIIF) : Refocus your risk assessment lens

Publié le: 26 juin 2018

Conseils et directives liés au CIIF : En réponse à l’attention croissante portée par les autorités de réglementation au contrôle interne à l’égard de l’information financière (CIIF), notre série sur le CIIF explore les avantages d’un système proactif par rapport à un système réactif pour les contrôles internes afin d’aider votre organisation à améliorer son programme de CIIF et, du même coup, à réaliser des économies.

Toute évaluation du caractère suffisant d’un programme de CIIF devrait commencer par une évaluation des risques liés aux états financiers. Cette évaluation, qui inclut l’établissement d’objectifs précis en matière d’information financière et l’identification des risques pour atteindre ces objectifs, répond aux questions fondamentales suivantes :

  • Quels contrôles sont requis pour répondre aux risques de la société?
  • Combien de contrôles la société a-t-elle besoin?
  • Qu’est-ce qui est considéré comme « suffisant » pour un programme de CIIF d’une société?

Une évaluation des risques qui intègre les personnes, les procédures, les techniques et les outils adéquats permet d’identifier les risques d’anomalies significatives (RAS) pertinents. L’évaluation des risques inclut également la sélection de contrôles et l’évaluation de la conception du contrôle à l’égard des RAS. C’est grâce au processus d’évaluation des risques qu’une société peut déterminer avec confiance le nombre et les types de contrôles dont elle a besoin pour avoir en place un système de CIIF efficace.

Que peut faire la direction pour améliorer son CIIF?

En ce qui touche le CIIF, la direction devrait commencer par déterminer si le processus d’évaluation des risques de la société est suffisant pour lui permettre d’identifier et d’évaluer les risques susceptibles d’affecter la fiabilité de l’information financière, y compris les changements liés à ces risques. Voici quelques mesures proactives que la direction peut envisager de prendre :

  • Mettre à jour le programme d’évaluation des risques pour inclure les personnes, les procédures et les technologies adéquates et ainsi faire ressortir le potentiel insoupçonné.

Utiliser l’analytique des données et des visualisations pour accroître la qualité des données analysées et ainsi permettre une identification efficace des risques et une présentation succincte des résultats aux principales parties prenantes. Cette mesure peut également contribuer à rationaliser les risques à un niveau suffisamment détaillé permettant à la direction de mettre l’accent sur les risques qui sont réellement des risques d’anomalies significatives

Ce document a été publié par notre cabinet américain.

Télécharger

Sujets connexes

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.