Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Bulletin CFO Insights du 4e trimestre de 2018 sur les résultats du sondage CFO Signals : la perspective de nouveaux tarifs et d’une paralysie législative alimentent la crainte d’une récession

Publié le: 10 janv 2019

Comme ce fut le cas au quatrième trimestre de 2016, les résultats du sondage de ce trimestre (en anglais) montrent que les opinions des directeurs financiers sont largement influencées par leurs perceptions quant à l’issue des élections. En 2016, par exemple, l’optimisme qui régnait dans l’esprit des directeurs financiers avant les élections ne s’est pas démenti pendant la période postélectorale. Citant la perspective d’une baisse des impôts, d’une diminution des coûts liés aux soins de santé et d’un relâchement des pressions réglementaires, les directeurs financiers s’étaient déclarés très optimistes au sujet de l’économie nord-américaine. De plus, les directeurs financiers d’entreprises américaines s’étaient dits plus confiants, dans les chances de succès de leur entreprise, qu’ils ne l’avaient été depuis deux ans.

Il s’en est passé des choses, depuis. Parmi celles qui ont le plus d’incidences sur les affaires, mentionnons la réduction des impôts, la déréglementation, la hausse des taux d’intérêt, l’augmentation des dépenses publiques et la réorientation de la politique commerciale du pays. Les deux dernières années ont par ailleurs été le théâtre d’une forte croissance de l’activité économique, d’une hausse généralement soutenue des marchés boursiers et d’un creux historique du chômage. Mentionnons également les attentes élevées et l’optimisme marqué des directeurs financiers.

Malgré la vigueur de l’économie, les directeurs financiers ont récemment commencé à exprimer des doutes sur les perspectives de croissance de l’économie mondiale, entre autres en raison d’inquiétudes liées à des facteurs géopolitiques de même qu’à la tourmente politique et à la politique commerciale des États-Unis. Les élections de mi-mandat ayant abouti sur un Congrès divisé, un autre motif de préoccupation s’est ajouté au quatrième trimestre : la crainte d’une paralysie législative, surtout dans l’éventualité d’une récession.

 

Ce document a été publié par notre cabinet américain.

Télécharger

Sujets connexes

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.