Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Bulletin On the board’s agenda : Le rôle du conseil est de première importance dans la présentation de l’information sur les risques ESG

Publié le: 15 nov 2019

L’évolution fulgurante des tendances mondiales sur le marché de la technologie, le rôle du monde des affaires au sein de la société et l’incidence des changements climatiques, ont, parmi tant d’autres aspects, une incidence importante sur la création de la valeur. En réponse à ces changements, les sociétés ainsi que les investisseurs se sont vus obligés d’adopter une vision plus élargie des opportunités et des risques liés aux activités, particulièrement ceux ayant trait au lien d’interdépendance entre les différentes activités et au besoin de s’appuyer sur les individus et les ressources naturelles pour assurer et alimenter la croissance des entreprises. Afin de prendre des décisions éclairées et d’être en mesure d’évaluer la manière dont les sociétés gèrent ces risques et opportunités, les parties prenantes demandent plus que jamais la présentation d’informations transparentes, comparables et fiables à l’égard des risques liés à l’environnement, à la responsabilité sociale et à la gouvernance (ESG) et de leur performance; les entreprises n’ont d’autre choix que d’y être de plus en plus sensibles.

La Business Roundtable a récemment publié une déclaration au sujet de la raison d’être des sociétés1, signée par plus de 180 chefs de la direction qui se sont engagés à mettre leurs entreprises au service de l’ensemble des parties prenantes, soit des clients, des employés, des fournisseurs, des collectivités et des actionnaires. Pour les membres du conseil, la déclaration permet de souligner l’obligation qu’ont les administrateurs de comprendre l’incidence environnementale et sociale de la stratégie d’affaires et du profil de risque des sociétés qu’ils desservent. La réaction des entreprises à l’égard des risques et des opportunités que présentent les facteurs ESG, encouragée par les attentes croissantes du marché à l’égard d’une meilleure compréhension de la manière dont les facteurs ESG protègent la valeur pour une organisation et contribuent à sa création, ont déjà donné lieu à une amélioration importante sur le plan de la présentation de l’information. À mesure que les sociétés continuent à naviguer dans ce contexte, elles devront faire preuve de plus de transparence en réponse aux demandes de la part des groupes de parties prenantes comme les investisseurs, les clients, les décideurs et les autorités de réglementation ainsi que les employés.

Ce numéro du bulletin On the board’s agenda est consacré aux développements ayant poussé les sociétés à améliorer la transparence à l’égard des sujets touchant les risques ESG et à mettre l’accent sur une présentation de l’information visant à répondre aux besoins des investisseurs et d’autres parties prenantes le plus efficacement possible.

Ce document a été publié par notre cabinet américain.

1 Business Roundtable, déclaration intitulée Statement on the Purpose of a Corporation.

Télécharger

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.