Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Un plan pour les assureurs-vie pour passer de la réponse à la pandémie de COVID-19 au rétablissement et à la reprise

Publié le: 30 juin 2020

Les assureurs-vie ont dû composer avec de nouveaux défis en plus de voir amplifiés ceux qui existaient déjà en raison de la pandémie de COVID-19. Depuis des années, le secteur est aux prises avec des taux d’intérêt bas, un ralentissement de la demande au niveau des clients ainsi qu’une concurrence féroce pour une part du portefeuille. Comparativement à d’autres segments du secteur de l’assurance, les compagnies d’assurance-vie n’ont jamais été très axées sur le numérique. La pandémie a encore plus mis l’accent sur cette lacune. La menace d’un bouleversement économique à long terme ainsi que les obstacles existants pour avoir accès aux professionnels de la santé (du moins à court terme) obligent le secteur à trouver des réponses qui garantiront son succès à l’issue de la pandémie. Pour aider les assureurs à répondre à la crise, nous définissons les aspects sur lesquels ils devraient se concentrer à différentes phases de la pandémie.

Ce document est une publication de notre cabinet mondial.

Télécharger

Sujets connexes

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.