Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Bulletin CFO Signals : What North America’s top finance executives are thinking and doing – T2 2020

Publié le: 15 mai 2020

Le rapport CFO Signals What North America’s top finance executives are thinking and doing reflète les points de vue des directeurs financiers de 156 sociétés de grandes entreprises des États-Unis, du Canada et du Mexique, la majorité ayant des chiffres d’affaires annuels de plus d’un milliard de dollars. Voici quelques faits saillants :

  • Dans l’ensemble, 60 % des directeurs financiers ne s’attendent pas à ce que la situation redevienne ce qu’elle était avant la crise avant 2020, 21 % ne s’attendent pas à un retour à la normale avant le premier trimestre de 2021, et 39 % ne s’attendent pas à un retour à la normale avant le deuxième trimestre de 2021 ou plus tard.
  • Dans un an, les directeurs financiers s’attendent à une hausse considérable du travail à distance, de l’automatisation et de l’informatique en nuage et bon nombre s’attendent à une empreinte immobilière réduite.
  • Dans l’ensemble, les directeurs financiers sont moins portés à s’attendre à des changements en matière d’approvisionnement transfrontalier.
  • Près de 30 % des directeurs financiers s’attendent à ce que les variations des taux de change ou des valeurs des monnaies aient une incidence sur leur entreprise et 25 % prévoient une crise du crédit aux États-Unis. 

Les directeurs financiers devaient également indiquer ce qu’ils pensaient de l’état des économies nord-américaine, européenne et chinoise. Voici ce qu’ils ont répondu :

  • Les perceptions à l’égard de l’état de l’économie nord-américaine ont baissé considérablement; un maigre 1 % des directeurs financiers considèrent que la conjoncture actuelle est « bonne » (contre 80 % au dernier trimestre), tandis que 58 % prévoient une amélioration des conditions dans un an (contre 35 % précédemment).
  • Les pourcentages à l’égard de l’Europe ont également chuté, passant respectivement à 1 % et à 33 %.
  • Les perceptions concernant les conditions actuelles de la Chine se sont quant à elles maintenues à 9 %, et le degré d’optimisme quant aux prévisions dans un an a connu une forte hausse et se situe à 51 %.

Ce document est une publication de notre cabinet mondial.

Télécharger

Sujets connexes

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.