Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

Bulletin CFO Insights - Appel à l’action : Évaluer les SAVS et les autres options de PAPE dans un marché post-pandémie

Publié le: 26 janv 2021

Pensez vite : qu’ont en commun Bill Ackman, Condoleezza Rice et Paul Ryan? Il s’avère que le gestionnaire de fonds spéculatifs, l’ancienne secrétaire d’État américaine et l’ex-président de la Chambre des représentants jouent tous, à divers degrés, un rôle dans le lancement d’une société d’acquisition à vocation spécifique (SAVS).

Parfois appelées « sociétés à chèque en blanc », les SAVS inversent le processus traditionnel de PAPE, selon lequel une entreprise fait appel aux marchés financiers pour obtenir des fonds. Une SAVS s’inscrit d’abord en bourse, avec une équipe ou un dirigeant réputé qui réunit des fonds dans l’intention d’identifier et d’acquérir une société fermée, qu’elle peut ensuite intégrer à sa société qui ne détient jusqu’alors aucun actif productif, c’est pourquoi on y réfère régulièrement comme à une société « coquille », généralement dans une période de deux ans.

Toutefois, les SAVS ne sont que le principal moteur du marché des PAPE dont le nombre, à la mi-novembre, a atteint 369, soit une augmentation de 73 % par rapport à la même période l’an dernier.

Pour les directeurs financiers, ces tendances signifient que l’avenir offre différentes avenues pour l’inscription en bourse. Même si bon nombre de ces options ne sont pas nouvelles (les SAVS existent notamment sous différentes formes depuis les années 1990), la possibilité d’une inscription en bourse plus rapide et possiblement moins coûteuse est encore plus attirante en ces temps de COVID-19. Dans le présent numéro du bulletin CFO Insights, nous présenterons certaines des options qui s’offrent aux dirigeants financiers afin de les aider à prendre une décision éclairée.

Ce document est une publication de notre cabinet américain.

Télécharger

Sujets connexes

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.