Ce site a recours à des fichiers témoins (cookies) dans le but de vous offrir les services les plus adaptés et les plus personnalisés possible. En utilisant ce site, vous consentez à l’utilisation de fichiers témoins. Veuillez lire notre avis sur les fichiers témoins (http://www2.deloitte.com/ca/fr/avis-juridique/temoins.html) pour obtenir de plus amples informations sur la nature des fichiers témoins que nous utilisons et sur la façon de supprimer ou de bloquer ces fichiers.
Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

NCA 550, Parties liées

Date d’entrée en vigueur :

En vigueur pour les audits d’états financiers des périodes closes à compter du 14 décembre 2010.

[La Norme canadienne d’audit (NCA) 550, Parties liées, doit être lue conjointement avec la NCA 200, Objectifs généraux de l’auditeur indépendant et réalisation d’un audit conforme aux Normes canadiennes d’audit.]

Vue d'ensemble

Cette norme canadienne d’audit (NCA) traite des responsabilités qui incombent à l’auditeur, dans le cadre d'un audit d’états financiers, en ce qui concerne les relations et opérations avec les parties liées.

Du fait que les parties liées ne sont pas indépendantes les unes des autres, de nombreux référentiels d’information financière contiennent des exigences spécifiques quant à la comptabilisation et à la communication des relations, des opérations et des soldes avec les parties liées, afin de permettre aux utilisateurs des états financiers de comprendre la nature de ces relations, opérations et soldes, et leurs incidences réelles ou potentielles sur les états financiers. Lorsque le référentiel d'information financière applicable contient de telles exigences, l’auditeur a l’obligation de mettre en œuvre des procédures d’audit pour identifier et évaluer les risques d’anomalies significatives pouvant découler du fait que l’entité n’aurait pas correctement comptabilisé ou communiqué les relations, opérations ou soldes avec les parties liées en conformité avec les exigences énoncées dans le référentiel, et pour répondre à ces risques.

Même si le référentiel d’information financière applicable ne contient que des exigences minimes, voire aucune exigence, concernant les parties liées, il est néanmoins nécessaire que l'auditeur acquière une compréhension des relations et opérations de l'entité avec les parties liées qui soit suffisante pour lui permettre de déterminer si les états financiers, dans la mesure où ils sont affectés par ces relations et opérations : a) donnent une image fidèle (lorsque le référentiel repose sur le principe d'image fidèle); ou b) ne sont pas trompeurs (lorsque le référentiel repose sur l'obligation de conformité).

En outre, la compréhension des relations et des opérations de l’entité avec les parties liées s’avère pertinente pour l’auditeur aux fins de l’évaluation de la présence ou non d’un ou de plusieurs facteurs de risque de fraude, exigée par la NCA 240, Responsabilités de l'auditeur concernant les fraudes lors d'un audit d’états financiers, parce qu’une fraude peut être plus facilement commise par l’intermédiaire de parties liées.

His­torique de la NCA 550

Aucune modification n’a été apportée à la NCA 550 depuis sa publication.

Remarque : Ce résumé ne tient pas compte des modifications corrélatives découlant d'autres projets.

Modifications envisagées

  • Aucune

Correction list for hyphenation

These words serve as exceptions. Once entered, they are only hyphenated at the specified hyphenation points. Each word should be on a separate line.